Littérature > Des idées et des luttes : L’art de la fausse générosité
Littérature
par Francis Pian le 29 octobre 2022

Des idées et des luttes : L’art de la fausse générosité

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6823



Puissance et pressions





Bill Gates, quel brave homme !!! Parti de peu, il bâtit un empire colossal de fric, de divers monopoles dans le monde de l’informatique avec une image de dilettante vaguement en marge de la société. Et puis au sommet de sa gloire, il se retire et avec son épouse, Melinda, il crée la Fondation Bill et Melinda Gates. Il veut se consacrer à l’amélioration de la vie du monde.
A la lecture du livre de Lionel Astruc, L’art de la fausse générosité, paru chez Actes Sud, j’avais l’impression de vivre un de ces films de James Bond, lorsque celui-ci, prisonnier, dialogue avec ces fous dirigeants d’empire souterrain qui veulent posséder le monde. C’est assez étonnant.

« En 2000, cet emblème de la réussite, du génie informatique et de l’accumulation de richesse se transforme soudainement en l’homme le plus généreux aux yeux du monde lorsqu’il crée sa fondation », constate Lionel Astruc.

La source de sa fortune ? Microsoft ! En déployant le brevetage et l’utilisation abusive du monopole. A l’origine, le contournement du fisc, le recours aux paradis fiscaux qui rapportent des revenus très substantiels et puis à l’issue des dons à la fondation Gates.
Illusion !! « Cet argent n’est pas distribué à des œuvres caritatives. Il est confié à un fonds d’investissement qui le place dans des centaines de sociétés. […] Parmi les secteurs qui profitent de cette manne, la Fondation Gates a choisi entre autres l’armement, les énergies fossiles, la grande distribution, les OGM. […] Des entreprises aux antipodes des missions affichées par la Fondation : la lutte contre la pauvreté et la protection de la santé. »

Au mépris de l’intérêt général
Ainsi cette fondation cherche à basculer dans un monde totalitaire géré par des « super-riches » afin de renforcer le système néolibéral qui les porte au mépris de l’intérêt général. Attention, et c’est bien le piège du dispositif, certains points sont pertinents mais globalement le système est contraire au progrès sociétal affiché. « Cette philanthropie-là fait plus de mal que de bien et devrait être soumise à un droit de regard des États et des citoyens, tant son pouvoir est grand et sa menace lourde sur nos démocraties », selon Lionel Astruc.

Tout démarre en 1975, songeons à l’emballement du temps et des technologies, l’ouvrage relate l’évolution du personnage, ses méthodes de travail, de conquête de parts de marché… C’est vraiment très intéressant à lire. En 1996, il est l’homme le plus riche. En vingt et un ans ! A force de chantage sur des entreprises, des constructeurs. Vous achetez un ordinateur, vous avez Microsoft. Résultat : sa puissance financière atteindrait 90 milliards de dollars en 2018. Il est personnellement plus riche que 42 des 48 États de l’Afrique subsaharienne. En 2008, il se consacre à sa fondation en privilégiant « des solutions technologiques plutôt que sociales, économiques ou politiques ».

Devant les problèmes de malnutrition, il privilégie les OGM et des techniques qui ont abouti à la destruction de biotopes fragiles comme le dénonce Vandana Shiva. Nous en voyons les effets en Inde, au Pendjab, en Afrique. Grandes consommatrices d’eau, ces technologies d’agriculture intensive assèchent, au sens propre, des régions entières. Les populations de ces territoires sont bien démunies face à la puissance financière qui abreuve certaines ONG, voire institutions internationales. Du James Bond, vous dis-je !

Quelle indépendance ?
Qui va oser contester les choix d’une telle puissance, au risque de perdre les quelques subsides qu’elle verse pour faire taire les velléités d’indépendance. Finançant en partie l’Organisation mondiale de la santé, la Fondation peut imposer de curieux choix en matière de vaccination. Vous lirez ! Un expert britannique relève l’action d’organismes caritatifs qui « orientent radicalement des programmes de santé publique vers les problématiques qui intéressent le plus les riches bailleurs de fonds ». Selon le New York Times, « peu osent cependant critiquer publiquement sa fondation, par peur de perdre son soutien ».

Dans son épilogue, en matière de lutte contre la faim dans le monde, Vandana Shiva, écoféministe indienne, dénonce la mainmise de Microsoft sur les technologies des pays pauvres et la complicité des multinationales. Elle défend l’idée d’une vente libre des graines contre la pression de Monsanto, multinationale américaine.
« A la fortune et au pouvoir de quelques-uns, opposons la souveraineté alimentaire pour tous, la biodiversité agricole, la solidarité et la liberté d’utiliser les graines comme bon nous semble. »

Francis Pian


L’art de la fausse générosité
, Lionel Astruc. Ed. Actes Sud , Babel, 2022
PAR : Francis Pian
Groupe Commune de Paris
SES ARTICLES RÉCENTS :
Des idées et des luttes : Écrire sa vie, devenir auteur
Des idées et des luttes : Le village contre la multinationale
Des idées et des luttes : Portraits de communardes
Des idées et des luttes : Mépris de classe
Des idées et des luttes : Les gueules noires
Des idées et des luttes : La démocratie sous les bombes
Des idées et des luttes : De sel et de sang
Des idées et des luttes : Ceux qui restent
Des idées et des luttes : Les combattantes
Des idées et des luttes : Les sauvages de la civilisation
Des idées et des luttes : Nous ferons la grève générale.
Des idées et des luttes : Les refroidis
Des idées et des luttes : Une formation au travail pour tous ?
Des idées et des luttes : La police de Vichy
Des idées et des luttes : Flanchec
Des idées et des luttes : Le nouveau péril sectaire
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, Le grand détournement
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler