Littérature > Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Littérature
par Francis Pian le 17 décembre 2021

Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6130

Guy Dechesne - Ed. Atelier de création libertaire, 2021

Plutôt l’insurrection que la guerre ?


De quel antimilitarisme parle-t-on ? Avant 1914, celui-ci peut être une condamnation de l’armée briseuse de grèves, au service du capitalisme ou une critique du service militaire, des guerres coloniales, voire une méthode de renversement du pouvoir en retournant les armes contre la bourgeoisie. Il est d’autres nuances avec cet outil qu’est la grève générale. Pourtant actif, virulent même, l’antimilitarisme révolutionnaire incapable d’éviter la guerre divise durablement ses partisans. Pour Guy Dechesne, dans son ouvrage Un siècle d’antimilitarisme révolutionnaire, « la Première guerre mondiale est l’échec tragique et simultané de la révolution et de l’antimilitarisme ».




La question fondamentale à la lecture de ce livre est bien de se demander comment les prolétaires des pays européens, les partis politiques socialistes dans leurs différentes nuances ont pu se lancer dans cette effroyable tuerie, faisant voler en éclats le concept de l’internationale et de la solidarité de classe. Pourtant rappelons-nous, la mise à bas de la colonne Vendôme pendant la Commune devait constituer le symbole de la fin des conflits entre les peuples. L’AIT devait ouvrir à la solidarité ouvrière. Edouard Vaillant, en 1889, écrit aux allemands : « Chez vous comme chez nous, le militarisme est la forme la plus odieuse et la plus dangereuse de la réaction. » A Fourmies en 1891, la troupe tire sur une manifestation de grévistes qui revendique la journée de huit heures, résultat : 10 morts et 35 blessés. (Cf sur ce site l’article Fourmies la rouge dans la chronique Des idées et des luttes 12 juillet 2021) L’opposition à l’armée et à la guerre est virulente en ces temps.

Un effet de raz de marée


Et pourtant, les responsables du SPD comme Bebel se déclarent prêts à défendre la patrie. En France Jules Guesde fait preuve de circonvolutions intellectuelles étonnantes. Certes tout le monde souligne qu’il faut s’opposer à la guerre mais tout le monde y vient et en quelques jours c’est un raz de marée, si bien restitué dans le roman Les Thibault de Roger Martin du Gard ou analysé dans l’essai Les Somnambules de Christopher Clark. Guy Dechesne montre bien cette évolution. Les textes de la fin du XIXème siècle appellent à la grève, au refus de se soumettre au service militaire, des hommes comme Janvion, Yvetot, Armand sont arrêtés pour insubordination ou autres infractions liées à l’atteinte au patriotisme. La CGT appelle à la révolte, Clemenceau qui a assuré sa mutation, réprime sans état d’âme. Au sein du mouvement ouvrier, les réactions sont diverses et, peut-être parce que nous connaissons la fin de l’histoire, apparaissent nettement les divisions, les accents de nationalisme face au pangermanisme et au panslavisme. Certains responsables estimeront même que la guerre peut avoir un effet bienfaisant dans l’avancée révolutionnaire. D’autres, minoritaires, apporteront leur soutien aux insoumis par leur exfiltration et l’instauration du Sou du soldat.

D’étonnants revirements


Le lecteur observera le revirement d’antimilitaristes les plus virulents dont le plus célèbre est sans aucun doute Gustave Hervé. C’est aussi l’un des apports du livre de Guy Dechesne que de présenter nombre de citations et de les confronter aux faits. Les plus excessifs seront souvent les plus ardents défenseurs de l’Union sacrée. Des militants comme Malatesta ou Louis Lecoin déjà actif en 1912 seront bien isolés. Personne n’est dupe des propos de congrès. Comme l’écrit l’ancien communard Maxime Vuillaume : « Les résolutions du Congrès socialiste ne doivent effrayer personne. Elles sont à notre avis de pure forme. »

A l’approche du conflit, les femmes sont les plus mobilisées. Les instituteurs de l’Ecole émancipée sont poursuivis. En Allemagne, les opposants à la guerre sont arrêtés. Pendant la guerre, participer aux conférences de Zimmerwald, de Kienthal qui regroupaient les opposants à la poursuite du conflit entraîne des peines de prison pour délit politique. Après novembre 1918, l’antimilitarisme s’affaiblit surement. Les communistes reprendront un temps le flambeau pour mieux retourner leur veste. La CGT participe à l’effort de guerre en 1938, ce qui fait réagir Le Libertaire, « Qui aurait pu prévoir qu’un jour, par simple décision de quelques bureaucrates trahissant leur mandat, les cotisations syndicales serviraient à nourrir la guerre ».

Et Guy Dechesne de conclure par une interpellation du lecteur : « Un antimilitarisme cohérent peut-il atteindre pleinement son but dans la société actuelle ou une révolution préalable est-elle nécessaire ? […] Quoi qu’il en soit, le chemin est long avant d’atteindre une société démilitarisée. »

• Guy Dechesne
Un siècle d’antimilitarisme révolutionnaire
Socialistes, anarchistes, syndicalistes et féministes 1849-1939
Ed. Atelier de création libertaire, 2021


Retrouvez-nous sur Radio libertaire 89.4 ou en podcast les 2e et 4e mercredi de chaque mois de 17 h à 18 h 30 dans l’émission Au fil des pages pour d’autres livres et échanges.
PAR : Francis Pian
SES ARTICLES RÉCENTS :
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, Le grand détournement
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler