Littérature > PAGES D’HISTOIRE N°34
Littérature
par Sylvain Boulouque le 17 septembre 2023

PAGES D’HISTOIRE N°34

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7453

Röhm, le nazi anticapitaliste…

Cette biographie de facture classique apporte un premier éclairage sur Ernst Röhm, le bras droit d’Hitler, qui le fait assassiner aux lendemains de la Nuit des longs couteaux.





Né à Munich en 1887, dans la une famille de la classe moyenne supérieure, Röhm est très vite passionné par l’armée et la vie rugueuse des organisations de jeunesse proches du scoutisme. Il embrasse alors la carrière militaire, participe à la Première Guerre mondiale. Comme la majeure partie des nationalistes, il vit la défaite de l’Allemagne et la proclamation de la République comme une trahison dont il impute la responsabilité aux Juifs. Il dénonce également le rôle du capitalisme dans cette crise et accuse la bourgeoisie d’être responsable de cette décadence de l’Allemagne. Il rejoint les Corps francs pour liquider les tentatives de révolution sociale qu’il considère comme cosmopolite. Il oscille entre les différents groupes d’extrême-droite sans savoir réellement lequel choisir avant de se rallier à Hitler d’abord dans le Parti ouvrier allemand puis dans le parti national socialiste. Röhm participe à la tentative de Putsch de 1923. Lorsque le NSDAP retrouve une vitrine légale en 1924, il est élu député, siège qu’il ne garde que peu de temps. Il est alors basculé par l’appareil du Parti dans son organisation paramilitaire, le Frontbann puis la Section d’assaut. Après un exil en Bolivie où il forme des cadres de l’armée, il revient en Allemagne en 1930 où il reprend en main le fonctionnement de l’organisation paramilitaire. Si celle-ci organise déjà les rixes contre les opposants, Röhm impulse une dimension sociale – aide aux familles, salaires, etc. – ce qui permet à l’organisation de connaître une forte augmentation du nombre de ses membres et corrélativement d’imposer la terreur dans les rues. Les SA multiplient les attaques contre toutes les formations de gauche. Sans être l’unique raison de l’accession d’Hitler au pouvoir, elle a grandement facilité le contrôle de la rue. Mais, pour plusieurs hiérarques nazis, la SA repose sur une dimension anticapitaliste. Röhm reproche à Hitler son alliance avec une partie de la bourgeoisie, qu’il considère comme responsable du déclin de l’Allemagne, et prône, par ailleurs, la mise en place d’un État social et national. C’est pour le chef plébéien le début de la fin.

L’homosexualité affichée de Röhm et des principaux responsables de la SA a certainement contribué à leur élimination, mais c’est surtout son hostilité au monde de la finance reposant sur une formation mêlant romantisme et monarchisme – qui se superposait à un antisémitisme obsessionnel – qui est central, les dirigeants de la SS souhaitaient pouvoir continuer à s’appuyer sur des industriels pour mettre en œuvre leur projet d’asservissement.
Une biographie instructive, même si l’on peut regretter que les aspects idéologiques ne soient pas assez mentionnés.

Sylvain Boulouque
• Eleanor Hancock
Ernst Röhm, nervi, dauphin, rival
Perrin 2023, 416 p. 23,50 €

PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
PAGES D’HISTOIRE N°55
PAGES D’HISTOIRE N°54
PAGES D’HISTOIRE N°53
PAGES D’HISTOIRE N°52
PAGES D’HISTOIRE N°51
PAGES D’HISTOIRE N°50
PAGES D’HISTOIRE N°49
PAGES D’HISTOIRE N°48
PAGES D’HISTOIRE N°47
PAGES D’HISTOIRE N°46
PAGES D’HISTOIRE N°45
PAGES D’HISTOIRE N°44
PAGES D’HISTOIRE N°43
PAGES D’HISTOIRE N°42
PAGES D’HISTOIRE N°41
PAGES D’HISTOIRE N°40
PAGES D’HISTOIRE N°39
PAGES D’HISTOIRE N°38
PAGES D’HISTOIRE N°37
PAGES D’HISTOIRE N°36
PAGES D’HISTOIRE N°35
PAGES D’HISTOIRE N°33
PAGE D’HISTOIRE N°32
PAGE D’HISTOIRE N°31
Page d’histoire n° 30
Page d’histoire n° 28
page d’histoire n°29
page d’histoire n°27. Ou presque...
Page d’histoire n°25
page d’histoire n°24
Polar d’histoire (23)
Page d’histoire (22)
Page d’histoire (21)
Page d’histoire (20)
Page d’histoire (19)
Page d’histoire (18)
Page d’histoire (17)
Page d’histoire (16)
Page d’histoire (15)
Page d’histoire (14)
Page d’histoire (13)
Page d’histoire (12)
Page d’histoire (11)
Page d’histoire (10)
Page d’histoire (9)
Page d’histoire (8)
Page d’histoire (7)
Histoire d’affiches
Page d’histoire (6)
Page d’histoire (5)
Pages d’histoire (4)
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler