Littérature > Marqueuse d’histoires
Littérature
par Sylvain Boulouque le 16 octobre 2022

Marqueuse d’histoires

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6792



La belle collection Lampe tempête vient de s’enrichir d’un nouveau volume, l’insurgée. Avec un "e"... Comme à l’accoutumée la maquette et la mise en page font du livre un bel objet avant même de découvrir le plaisir de la lecture.
Le volume concerne au premier chef le mouvement libertaire.
Un beau recueil consacré à Séverine nous permet de traverser la fin du XIXe siècle avec les compagnons. Sa plume est acérée comme en témoigne sa défense de Clément Duval, l’un des premiers anarchistes cambrioleurs : « ce serait trop commode, vraiment, de ne donner que sa vie à sa cause, de ne vouloir que les supplices glorieux, les martyres éclatants, le Panthéon de Millère ou la barricade de Delescluze. Allons donc ! Il faut donner tout, vous m’entendez bien : honneur, réputation, préjugés, scrupules ; suivre le peuple à la voirie, suivre le peuple aux gémonies ! Avec les pauvres toujours – malgré leurs erreurs, malgré leur fautes… malgré leurs crimes. » Séverine lève haut le drapeau de l’anarchie en soutien aux martyrs de Chicago ou lorsqu’elle défend, sans justifier le recours à la violence, Auguste Vaillant puis la bande à Bonnot.

Le recueil ne cache pas ses flottements lorsqu’elle soutient le général boulanger avant de très vite se rétracter tout comme elle participa un temps à La libre parole sans jamais avoir tenu de propos antisémite, avant de se rétracter pour devenir une des plus ardentes dreyfusardes.

La mémoire de la Commune est chez Séverine omniprésente, comme le montre son dernier article dans Le cri du peuple où elle rêvait de voir l’unité socialiste se réaliser en faisant manger à la « même table Guesde et Brousse, Vaillant et Kropotkine », ou dans son article hommage à son ami Jules Vallès publié en 1885 lors de son décès.

Séverine a aussi été critique littéraire soulignant les talents d’écrivain d’un Zo d’Axa ou plus classiquement d’un Émile Zola ou d’un Jean Grave.

On trouve également de belles pages consacrées au droit à l’avortement dès 1890, au féminisme, à la question sociale, aux grèves. Bref une belle page de la révolte libertaire.
A lire, à savourer, à revendiquer…

Sylvain Boulouque

L’insurgée, Séverine. L’échappée 2022 270 p. 20 €

PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler