Histoire > Page d’histoire (21)
Histoire
par Sylvain Boulouque le 23 avril 2023

Page d’histoire (21)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7195

Michel Dreyfus s’attache à une question passionnante, les rapports d’Hannah Arendt au judaïsme. Il propose une relecture critique de l’œuvre de la politiste notant les apports et les limites de sa pensée.




Il commence par l’analyse du totalitarisme soulignant que les réflexions de l’auteur de Les Origines du totalitarisme sont sur certains éléments critiquables, il en montre un certain nombre de limites.

On pourrait même ajouter que Hannah Arendt est elle-même prisonnière d’une vision idéologique qui fait que Lénine est absent de sa réflexion sur les origines du système d’oppression en URSS. En revanche, elle souligne à juste titre que l’antisémitisme constitue une autre origine et une particularité du nazisme.
Mais c’est sa réflexion sur l’antisémitisme qui est au cœur du livre Hannah Arendt et la question juive.

Michel Dreyfus montre que les représentations et les interprétations d’Hannah Arendt sont en partie erronées. Elle part souvent de représentation fausse comme son analyse de la place des Juifs dans la société, oubliant, par exemple, que la quasi-totalité des Juifs vivaient dans la misère.
L’analyse de l’antisémitisme d’Arendt néglige plusieurs aspects centraux, comme la question de la haine des Juifs en Russie. De même, son analyse de la montée du nazisme en Allemagne est fortement dépendante de sources parfois contestables.
Dreyfus note enfin que Hannah Arendt utilise les documents uniquement dans le sens qui l’arrange méprisant le plus souvent le travail des historiens au profit d’une analyse idéologique.

Même s’il est possible de ne pas partager toutes les analyses de Michel Dreyfus, il apporte une contribution très importante à la réflexion sur la politiste.

Sylvain Boulouque


Hannah Arendt et la question juive, Michel Dreyfus. PUF 2023 19 € 360 p.


PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
PAGES D’HISTOIRE N°47
PAGES D’HISTOIRE N°46
PAGES D’HISTOIRE N°45
PAGES D’HISTOIRE N°44
PAGES D’HISTOIRE N°43
PAGES D’HISTOIRE N°42
PAGES D’HISTOIRE N°41
PAGES D’HISTOIRE N°40
PAGES D’HISTOIRE N°39
PAGES D’HISTOIRE N°38
PAGES D’HISTOIRE N°37
PAGES D’HISTOIRE N°36
PAGES D’HISTOIRE N°35
PAGES D’HISTOIRE N°34
PAGES D’HISTOIRE N°33
PAGE D’HISTOIRE N°32
PAGE D’HISTOIRE N°31
Page d’histoire n° 30
Page d’histoire n° 28
page d’histoire n°29
page d’histoire n°27. Ou presque...
Page d’histoire n°25
page d’histoire n°24
Polar d’histoire (23)
Page d’histoire (22)
Page d’histoire (20)
Page d’histoire (19)
Page d’histoire (18)
Page d’histoire (17)
Page d’histoire (16)
Page d’histoire (15)
Page d’histoire (14)
Page d’histoire (13)
Page d’histoire (12)
Page d’histoire (11)
Page d’histoire (10)
Page d’histoire (9)
Page d’histoire (8)
Page d’histoire (7)
Histoire d’affiches
Page d’histoire (6)
Page d’histoire (5)
Pages d’histoire (4)
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler