Arts et Spectacles > Le nez rouge du brigadier
Arts et Spectacles
par Evelyne Trân le 10 octobre 2022

Le nez rouge du brigadier

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6787

Emma la clown. « Qui demeure dans ce lieu vide »




Photo WAHIB- ARTCENA

De et avec Meriem Menant
Mise en scène Kristin Hestad
Création lumière Emmanuelle Faure
Son Romain Beigneux-Crescent
Plateau Yvan Bernardet
Fabrication des accessoires Anne de Vains
Effets magiques Abdul Alafreze
Construction Olivier de Logivière

Je me souviens d’une conférence d’Emma avec Catherine DOLTO auteure du livre « Rire, guérir, des clowns qui guérissent » à l’Européen en 2012. Je disais d’elle « Emma c’est la sale gosse pleine de vitalité qui rit aux éclats en se grimant dans le miroir, qui tire la langue et fait les cornes et que tente d’assagir la douce et maternelle Catherine. »

Mais elle a fait du chemin Emma et elle le peut car c’est un personnage qui ne prendra jamais une ride, une sage en quelque sorte, un être hybride pour qui l’imaginaire fait partie de la réalité et qui pour le prouver ne cesse de vouloir s’y confronter.

Emma s’est singulièrement assagie. Il semblerait qu’elle aspire à plus de douceur, plus de légèreté. Avec son phrasé inimitable, l’allure goguenarde, elle annonce d’emblée la couleur : Qui demeure dans ce lieu vide ?

Cette phrase a pour auteur Jacques LECOQ le maitre spirituel et théâtral de Meriem MENANT. Qui ne serait pas recalé d’office à l’épreuve de philosophie avec une telle question. Car c’est une épreuve que le vide. Difficile de rebondir comme un ballon qui fait pschitt au moindre écueil. Emma le clown c’est la magicienne qui joue avec sa boite d’allumettes. Mine de rien son solo requiert de l’attention d’autant que son monologue est ponctué de larges silences et qu’elle- même est très attentive aux réactions du public qui glousse avec bienveillance à toutes ses réparties. Scruter le vide, ben alors, ne serait-ce pas être réduit à écouter les grouillements de son estomac quand il n’y a plus rien à faire, personne avec qui déguster etc. L’expérience du confinement aurait laissé des séquelles dans notre imaginaire compulsif.

Emma tâte gentiment l’épiderme du public quasiment comme une mère poule. Elle convoque Shakespeare, Molière, Beckett pour faire plaisir certainement au public cultivé et puis parce qu’il s’agit de fantômes sympathiques et que c’est de la matière malgré tout. Que peut la matière contre le vide, contre l’ignorance ? Emma le clown quoiqu’il arrive sait rebondir, un bébé pleure dans la salle et hop elle s’excite. Que ce bébé n’ait jamais entendu parler de Shakespeare, cela ouvre une gigantesque parenthèse et plouf, nous voilà revenus sur terre. C’est tout l’art d’Emma de nous envoyer en l’air pour nous faire redescendre aussi sec. C’est que nous sommes au cirque pour les adultes !

Nous saluons la mise en scène de Kristin HESTAD et toute l’équipe. L’éclairage notamment et les effets magiques sont généreusement oniriques.

Qui se cache derrière Emma la clown sinon sa créatrice Meriem MENANT. Bas les masques ! La vérité c’est que nous l’envions d’être Emma la clown envers et contre tous-tes car on l’imagine debout poussant la roue de cette bonne vieille terre, jouir comme une belle enfant en dégustant une banane qui ressemble comme une sœur à la lune. « Je pourrai vivre avec un bananier dit-elle » et on la croit !

Evelyne Trân
Le 10 octobre 2022

En tournée
le 16 septembre 2022, la Scala Paris
le 14 octobre 2022, Scènes du Golfe à Vannes
le 18 novembre 2022, avec Rufus à Muzillac (56)
du 8 au 11 décembre 2022, la Scala Paris
le 4 mars 2023, Châtelaudren (22), avec Alice Zeniter
le 24 mars 2023, Centre culturel de la Ville Robert à Pordic (22) avec Albert Dupontel
le 12 avril 2023, Scène nationale d’Alençon
le 9 mai 2023, Théâtre de Saint Berthélémy d’Anjou
le 13 mai 2023, Villein Villefontaine (38), avec Ernst Zürcher (botaniste)

Puis au théâtre de la Reine Blanche à Paris :
• le 31 janvier 2023, avec Jean-Philippe Uzan (astrophysique)
• le 7 mars 2023 avec Claire Wyart (fonctionnement du cerveau)
• le 4 avril 2023 avec Teresa Lopez-Leon (physico-chimie de la matière molle)
• le 13 mai 2023 avec Jean Pierre Bibring (astrophysicien)
• le 6 juin 2023 avec Renaud Tissier (médecine)



PAR : Evelyne Trân
SES ARTICLES RÉCENTS :
"La boule huit en coin avec effet rétro pour me placer !" annonce le brigadier
Le brigadier est amoureux
Le brigadier, un arbre mort. Ça fait réfléchir...
Le brigadier préfère les madeleines aux financiers
Pour le brigadier, pas de doute, l’incertitude est une valeur sûre. En principe...
Fa, ré, fa, ré joue le brigadier sur son clavier
Nouvelles de temps de guerre
Le brigadier se voyait déjà...
Le massage n’est pas pour le brigadier
C’est les autres... dont le brigadier
Une table pour le brigadier
Brigadier, aimez-vous Brahms ?... ou Sagan ?...
Dans le bistrot d’Alphonse, le brigadier paye un verre.
Le poète des rues
Le flûtiste et la colombe.
Le brigadier se "ballade" à Paris
Témoignage d’une passagère d’autobus
Le brigadier se met à table
le brigadier va piano
Quoi ! Quoi ! quoisse le brigadier fou.
Le brigadier qui ne dit mots, passant...
Le brigadier, festivalier en Avignon
Le brigadier se fait faire la lecture
REPAS DE SOUTIEN AU PROCES DE TRAN TO NGA
Un spectacle musical pour le brigadier
Mais de quoi as-tu l’air ?
Quand le brigadier "rewind" la dernière bande
Le Brigadier connait-il Nora ?
Le brigadier se souvient de ce temps-là
Marguerite et le brigadier
Belle rencontre pour le brigadier
La femme est l’avenir du brigadier
S’accompagnant d’un doigt ou quelques doigts le brigadier se clowne.
Assieds-toi, brigadier !
Le brigadier au chevet
Le brigadier et le sourire noir de Mémé
Ne Bruscon pas le brigadier...
Le nouveau brigadier
Brigadier, écoute... Elles te parlent...
AY Brigadier !
Le brigadier témoin de l’Histoire
Joséphine BAKER. Les dernières années. La renaissance d’une étoile.
Le brigadier nous dit qu’au milieu coule une frontière
Un livre : Correspondance avec la Mouette Anton TCHEKHOV et Lydia MIZINOVA
En hiver, le brigadier songe à une mouette en avril
Le Brigadier à perdre la raison
Le brigadier aux violons
Joséphine Baker racontée par un de ses enfants
Le brigadier et lui
Un brigadier slave
Le brigadier sur l’autre rive
Brigadier, un double !
Le brigadier, en attendant Antigone...
Agent orange : un film.
Le brigadier connaît la chanson
La passeggiata del brigadiere a Roma, città aperta
Conférence de soutien à Tran To Nga
Le brigadier a l’âme slave
Le soleil n’a pas encore disparu !
Des nouvelles du procès de Tran To Nga contre les fabricants de l’agent orange
Le brigadier en ce début d’octobre
Le brigadier rencontre Romain Gary
Le brigadier rencontre Camus
Le brigadier du temps perdu
La rentrée du brigadier
Exposition sur l’agent orange
Affect ou éthique?
Le vigile et la flûte traversière
Le brigadier a-t-il son pass ?...
Poupée en chiffons
Quand le brigadier rencontre Proudhon et Courbet
Bon anniversaire Francis Blanche !
Le brigadier toujours en Avignon
le brigadier festivalier
Le brigadier en Avignon
Le brigadier pour ce premier jour d’été
le brigadier de la mi-juin
Le brigadier frappe à la porte du ML
Ecoutez, c’est le brigadier...
Les voilà, Les trois coups du brigadier
Procès intenté par Madame TRAN To Nga à l’encontre de 14 firmes américaines.
L’agent orange-dioxine. Le tribunal d’Evry fait la sourde oreille
V’la le brigadier qui va reprendre du service
???? Cascade d’un poème ou quelle mouche te pique ????
L’agent orange-dioxine
Histoire d’un maillon faible
Vive les librairies d’occasion !
De Déborah Levy à George Orwell
Le printemps de la poésie
Les chants révolutionnaires d’EUGENE POTTIER (1816-1887)
Ma Chère Montagne
Ma terre empoisonnée de Tran To Nga
Les Grandes Traversées d’Helen JUREN
Brigadier même pas mort !
D’Anne Sylvestre à Camus
L’agent orange-dioxine : Résumé du procès qui a débuté ce 25 Janvier 2021 à Evry.
L’agent orange-dioxine
Passé, présent, futur
Pour qui vous prenez-vous ?
Bas les masques !
Les mots parlent d’eux mêmes
En attendant Godot... Isabelle Sprung.
Histoire de bus.
le brigadier tapera trois fois
Un biptyque
Elle
A propos de l’aquoibonisme
Bol d’air
Le théâtre de la vie
Double visite du brigadier
Une fantaisie du brigadier
le brigadier et la SORCIERE
Le brigadier néanmoins
Le retour du brigadier libertaire
Connaissiez-vous Henry Pessar ?
11e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Liberté j’écris ton nom
Connaissez-vous Velibor Čolić ?
Le RAT-roseur Rat-rosé...
10e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
9e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Mais ne dîtes pas n’importe quoi !
8e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Fourmi humaine
Sans visage
7e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Tous ces visages qui disent « ouf »
6e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
5e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
COVID 19 encore et encore
4e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
En relisant Baudelaire
3e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Suite des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Qui se cache derrière son masque ?
CAMUS
Avoir ou ne pas avoir le coronavirus
Confidence de femme
Brigadier !
Candide, le brigadier ?
Le brigadier prend le Tramway, correspondance à Mouette
Et revoilà le brigadier !
L’essence d’un individu c’est son intimité
Le brigadier est de retour...
Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde
Et pendant ce temps Simone veille
Poètes ? Deux papiers...
A voir, deux spectacles au féminin
deux pièces (de théâtre) à visiter au 36, rue des Mathurins
du théâtre en ce début d’année : Saigon / Paris Aller Simple
aux vagues d’un poète
Spectacles de résistance à découvrir au théâtre
SPECTACLES AU FEMININ A LA MANUFACTURE DES ABBESSES
Nouveaux coups paisibles du brigadier : BERLIN 33
Au théâtre : POINTS DE NON-RETOUR. QUAIS DE SEINE
théâtre : l’analphabète
Au théâtre "Change me"
c’est encore du théâtre : Killing robots
Théâtre : QUAIS DE SEINE
théâtre : Et là-haut les oiseaux
Théâtre : TANT QU’IL Y AURA DES COQUELICOTS...
théâtre : l’ingénu de Voltaire
théâtre : Les témoins
Théâtre : un sac de billes
théâtre : Pour un oui ou pour un non
Les coups paisibles du brigadier. Chroniques théâtrales de septembre 2019
Au bord du trottoir
Histoire d’un poète
au poète orgueilleux
La brodeuse
Dans quel monde vivons-nous ?
Portrait d’hybride
Tout va bien
La lutte
Page 57
théâtre : Sang négrier
Théâtre : CROCODILES -L’HISTOIRE VRAIE D’UN JEUNE EN EXIL
Théâtre : Europa (Esperanza)
Théâtre : Léo et Lui
théâtre : THIAROYE - POINT DE NON RETOUR
"Pas pleurer"
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler