Chroniques du temps réel > Vacances
Chroniques du temps réel
par Céd. le 24 octobre 2021

Vacances

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6039



Photo : Eveline de Bruin

Les baroudeurs du quotidien
Les abonnés au transe-îlien
Les va-nu-pieds en errance
Chacun tente sa chance.

Les activistes de trois fois rien
Les cheminots en chemin
Les clodos en désespérance.
Chacun cherche sa pitance.

Les utopistes du lendemain
Les nostalgiques d’hier matin
Les polémistes un peu rances
Tous rêvent d’une autre France

Mais les candides les plus fins
Les illuminés les moins contraints
Les hurluberlus à contresens
Ont pris le parti des vacances.

Céd.
PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Potage de saison
A la fête de l’humain…
La pêche à la mouette
Avis du conseil de l’ordre des médecins
Exit
Bourru philosophe
De guerre lasse
Pour toi, mon amour
Du mariage en général et des mariés en particulier
Dans quel monde vivrait-on ?
Faux-ami
CBD
Les feux de l’amour
Au Danemark
Jonathan Vian
Il y a…
Casse-tête olympique
Décalcomanie
Décalé
Home Sweet Home
Sports en berne
Au fil des âges et du temps qui passe…
Souvenirs de vacances
Sonnez !
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler