Chroniques du temps réel > Une morale sympathique
Chroniques du temps réel
par Céd. le 21 décembre 2020

Une morale sympathique

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5313



Au sein de la tribu des géants
L’enseignement de la morale
Est un truc vraiment épatant.

Le professeur est un nain
Haut comme trois hommes
Chaussé de rouges brodequins.

Il enchaîne les aphorismes
Qui font se tordre de rire
Des cancres sujets au priapisme.

Il est aimé de tous
Sauf de sa hiérarchie
Qui discrètement tousse.

Lui s’en fiche éperdument
Et poursuit son cours
Au grand dam des parents.

Le programme n’est pas son viatique
Il le range aux toilettes
Et le sort en cas de colique.

« Qui vole un œuf viole un bœuf »
Distord-il une maxime poussiéreuse
A laquelle il donne un coup de neuf.

Il aménage donc la consigne
Echappe à la routine
Et biffe les passages sans valeur insigne.

Il a trouvé chez un compère
Fumeur invétéré de gitanes
Des volutes puissamment libertaires.

Les élèves en font leurs délices
Rient à gorge déployée
Et sont d’une moralité complice.

L’un des plus célèbres
Parmi les principes de vie
Préconisé par ce drôle de zèbre :

« Quand quelqu’un dit :
Je me tue à vous le dire !
Laissez-le mourir ! »

Céd.
PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Casse-tête olympique
Décalcomanie
Décalé
Home Sweet Home
Sports en berne
Au fil des âges et du temps qui passe…
Souvenirs de vacances
Sonnez !
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 23 décembre 2020 18:04:08 par Luisa

Il n’y a aucun doute : Cèd est un danseur !
« Vivre, ce n’est pas attendre que l’orage passe. C’est apprendre à danser sous la pluie. »
Mille mercis !

2

le 24 décembre 2020 12:27:53 par Céd.

Je danse plus ou moins adroitement avec les mots
Pour le reste, je conserve le souvenir de juvéniles pogos...