Anarchie dans le monde > Tierra y Libertad
Anarchie dans le monde
par rené Berthier le 3 avril 2019

Tierra y Libertad

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3956

Le dernier numéro de Tierra y Libertad [Terre et Liberté] (n° 368, mars 2019), édité par nos camarades de la Fédération anarchiste ibérique, vient de nous parvenir.
Sur la page de titre : « Les femmes qui travaillent. Est-ce que ça va continuer comme ça ? »

A noter un article intitué : « Mon corps n’est pas le mien », signé Carlotta Pedrazzini.




Quelques extraits :
« Le patriarcat est la domination la plus longue de l’histoire et pendant des millénaires il s’est nourri et renforcé avec le silence des femmes.
« Et c’est ainsi qu’il a continué à croître. Il s’est consolidé, sédimenté et c’est ainsi qu’il nous est parvenu.
« Dans l’arc de l’histoire, beaucoup ont accepté passivement, sans parler, leur situation de subalternes, la perpétuant pendant des siècles. Heureusement, il y a aussi eu des périodes de rupture où les femmes ont pris la parole et se sont battues. Elles ont partagé leurs histoires et donné des noms à ce qui comptait pour eux, à ce qu’elles voulaient ou à ce qu’elles ne voulaient plus. Puis elles se sont mises en marche.
« Cependant, la dynamique du silence existe toujours et est active. Beaucoup de femmes ne disent pas, ne comptent pas ; elles se taisent parce qu’il y a des choses dont il vaut mieux ne pas parler. Parce qu’il y a des hommes qui ne veulent pas qu’elles parlent.
« C’est pourquoi il est fondamental que les femmes commencent à parler, à mettre les mots là où il y a des silences. Qu’elles commencent à le dire à haute voix, même lorsque ce n’est pas permis ou pas socialement accepté.
« Si le patriarcat se nourrit du silence, parlons. A commencer par nos relations, dans la vie de tous les jours. Parlons davantage et parlons de tout. Parlons plus fort. »
PAR : rené Berthier
SES ARTICLES RÉCENTS :
Terrorisme ou insurrectionalisme ?
Nito Lemos Reis
feliz aniversario
Portugal : Sortie du dernier numéro de la revue A Idea
Recension et commentaire du livre de Reiner Tosstorff, The Red International of Labour Unions (RILU) 1920-1937
Ordre moral et partouze sado-maso
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 3 avril 2019 15:14:02 par Gégé

En complément à cet article, il faut signaler que la Fundación Anselmo Lorenzo, dans la perspective de convoquer à une grève féministe, organise des "Journées féministes" qui se prolongeront durant tout le mois de Mars.



Voir le programme :
[LIEN]