Chroniques du temps réel > Sonnez !
Chroniques du temps réel
par Céd. le 6 juin 2021

Sonnez !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5725



Image par GLady

Drelin, drelin, drelin, sacré nom de dieu
Va-t-on enfin répondre à mes quatre volontés
Manger, manger, manger et déféquer
Assis sur le trône du royaume des cieux.

Drelin, gredin, crétin que je suis à leurs yeux
Un simple tiroir-caisse, un papa-financier
Bon à payer, payer, encore et toujours payer
Pour les hasards et leur amour du jeu.

Drelin, putain ça vient, j’étouffe, je meurs
D’envie de leur balancer en plein cœur
Ma rage, mon fiel, les débris de ma puissance.

Drelin, drelin, pitié, ne me laissez pas seul
Toute ma vie je n’ai pensé qu’à ma gueule
Mais je ne veux pas crever sans assistance.

Céd.
PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Souvenirs de vacances
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 7 juin 2021 17:16:14 par Luisa

Toutes les religions n’ont que de la tristesse et du malheur à offrir. Merci au Poète rebelle !

2

le 8 juin 2021 08:22:28 par Courage !

Magistrale
Impie,
Liberté
Absolue !