Les articles du ML papier > Le retrait de candidature d’Anne Hidalgo
Les articles du ML papier
par Jean-Claude Lénervé le 25 juillet 2022

Le retrait de candidature d’Anne Hidalgo

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6640

Article extrait du Monde libertaire n° 1840 de juin 2022




Prenant acte de son résultat pitoyable à l’élection présidentielle et de l’impossibilité qui en résulte de passer à la postérité en présidant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques , Madame Hidalgo, pleine de dépit revient sur une autre candidature, celle qui attribua à la ville de Paris l’accueil de cette calamité que sont les Jeux olympiques.

Chère Madame, quelles que soient vos motivations, la décision de revenir sur l’organisation des Jeux olympiques Paris 2024 est empreinte d’une sagesse admirable et d’un sens de la recherche du bien public au-delà de tout. Que ce changement radical de position s’explique par la déception et l’amertume nées dans le froid et la solitude d’un dimanche de déroute électorale qui vous empêche à la fois de passer à la postérité comme première femme chef de l’État français et de parader à la tribune du stade olympique revêtue des atours, des attributs et des privilèges du pouvoir suprême, n’empêche rien.
Pour ma part, je veux voir dans le retrait de cette candidature la marque d’une grande âme. Saisie par la lucidité, vous avez probablement analysé à tête reposée les conséquences résultant de cette foire commerciale qu’accompagneraient tant de grands travaux absolument inutiles. Or, elles sont toutes négatives, depuis les effets sur l’environnement, la spéculation immobilière, la surveillance accrue des habitants, le pillage des poches des contribuables, l’abrutissement médiatique de longue haleine, le chauvinisme, le dopage et pire encore, la contribution à l’envahissement de l’idéologie de la compétition qui gangrène déjà le monde.
Peut-être qu’émergeant d’un cauchemar provoqué par les regards sévères de Jaurès et des Communards, avez-vous pris conscience des ravages que ces jeux provoqueraient pour le seul bénéfice d’une organisation sportive internationale corruptrice et corrompue, de diffuseurs de médias, d’équipementiers et de marchands de produits plus ou moins dérivés, abrités derrière les envies de quelques jeunes gens égoïstes.
Peut-être avez-vous pris conscience de l’étendue des nuisances que l’idéologie du sport provoque avec la soumission aux règles imposées présentées comme immuables, aux coups de sifflet du hors-jeu, aux cartons rouges, punitions "naturelles".
Madame, vous venez de prouver avec un certain courage, qu’on peut toujours remettre en cause l’ordre établi quand il est injuste et crapuleux. Bien sûr, ce n’est pas le front ukrainien mais votre décision est courageuse et elle redonne un peu de la dignité qui fait cruellement défaut à la gauche et au Parti socialiste.
Il ne faudrait pas oublier de remercier les citoyens qui, en refusant d’aller voter ou qui en faisant partie des 98% de suffrages exprimés à ne pas s’être portés sur votre nom, vous ont permis ce "coup de deux" d’une portée historique puisqu’il vous conduit à refuser d’organiser les Jeux olympiques et paralympiques à Paris. Votre exemple pourrait d’ailleurs être suivie par une vague d’annulation de tous les grands événements sportifs à l’échelle planétaire qui permettrait à la République française de reprendre le flambeau guidant les peuples qui est tant vanté dans les sphères que vous fréquentez.

Votre dévoué J.Cl. Lénervé

PAR : Jean-Claude Lénervé
SES ARTICLES RÉCENTS :
Dans leur malheur, les réfugiés ukrainiens ont la chance de ne pas être syriens
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler