Nouvelles internationales > Le jeu pervers du Hamas et d’Israël
Nouvelles internationales
par Pierre Sommermeyer le 14 juin 2021

Le jeu pervers du Hamas et d’Israël

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5760

Un autre point de vue sur la dernière guerre entre Gaza et Israël

Dans un contexte troublé, ou toute expression démocratique est impossible, il se crée un espace où d’autres voix peuvent se faire entendre . A l’intérieur même du « camp » palestinien des contradictions, des oppositions se font jour. C’est ce que rapporte ce spécialiste moyen-oriental, Hicham Alaoui, dans une tribune publiée sur le site OrientXXI. A côté d’un grand plaidoyer pour une consultation démocratique dont ceux qui sont au pouvoir à Gaza comme à Ramallah ne veulent pas, on peut trouver ces deux paragraphes tout à fait instructifs.
« Pourtant, à y regarder de plus près, cette crise ne se contente pas de répéter l’histoire récente. Un nouveau développement s’y pointe : la convergence d’intérêts du Hamas et d’Israël pour tuer dans l’œuf la mobilisation populaire.



Image par Achim Scholty

Le Hamas et le gouvernement Nétanyahou craignent tous deux ce que représentent les évènements de Cheikh Jarrah, à savoir la genèse d’un mouvement civique pour les droits des Palestiniens. Comme beaucoup d’autres mouvements sociaux, les Palestiniens de Cheikh Jarrah ont choisi la désobéissance pacifique plutôt que la lutte armée ; de plus, le mouvement est né indépendamment du Hamas à Gaza et de l’AP en Cisjordanie, offrant un cadre inédit de référence politique pour de nombreux Palestiniens
. »
« C’est la non-violence de ce mouvement qui a entraîné une réponse israélienne violente, laquelle, à son tour, a entraîné l’entrée en scène du Hamas qui était, jusqu’aux évènements de Sheikh Jarrah, la seule force politique palestinienne déterminée à résister à l’intransigeance israélienne. La situation en Cisjordanie est des plus révélatrices. Vingt-cinq Palestiniens ont été tués — le plus grand nombre de morts en une seule crise depuis l’Intifada d’Al-Aqsa il y a vingt ans. Pourtant, les manifestations à travers la Palestine et Israël se poursuivent. Nous n’avions pas été témoins d’une mobilisation populaire de cette ampleur depuis la grève générale de 1936. »
Il est aujourd’hui possible de croire, au moins 5 minutes, que le départ de Netanyahou ouvrira la possibilité d’une politique moins hystérique du pouvoir israélien.
Pierre Sommermeyer

PAR : Pierre Sommermeyer
SES ARTICLES RÉCENTS :
Une révolution en Syrie ? Vraiment !
Retour sur un massacre
Dernières nouvelles notices de l’Encyclopédie anarchiste :
Kronstadt, le site :
La pandémie, le numérique et la révolution (2)
La pandémie, le numérique et la révolution (1)
Le doigt et la lune. 4e partie
Le doigt et la lune (1ère partie)
Le doigt et la lune 2e partie
Le doigt et la lune. 3e partie
Le doigt et la Lune ou " Lorsque le sage montre la lune..."
Bris-collages, vers la sortie
Bris-Collage vers la septième semaine
Bris-collages autour du covid19
Mourir pour iPhone
Qui a peur de la non-violence ?
Dernières nouvelles internationales des Objecteurs de conscience
Islamophobie, islamofolie, islamophilie…
Watchmen
Un arbre et la forêt
La peste brune, hier et aujourd’hui
De la désobéissance civile et autres petites choses
Ancien article : La Reine des neiges et les petites mains
Chaque règle de sécurité concerne la cordée, mais pas seulement
Discussions avec Rassinier
Discussions avec Rassinier
Une histoire de portraits
Ils ont voulu sortir Macron !
Anarchistes et juifs 1949-1950
Fétichisme et antiterrorisme
ceci est un coup de pub
Objecteurs de conscience en Israël
Anarchistes et juifs. De la fin de la guerre à la création de l’Etat d’Israël
Juifs, peuple, État, des questions ?
Les fleurs jaunes des ronds-points
Le débat chez les anarchistes et leurs amis à propos de la Palestine entre les deux guerres
De l’affaire Audin et de quelques autres choses
L’anarchisme en Palestine entre les deux guerres
Israël, la victoire de Jabotinsky ?
Anarchistes et juifs entre les deux guerres
Anarchistes et juifs entre les deux guerres
Contingent rebelle, Patrick Schindler Editions (L’Echappée)
La Reine des neiges et les petites mains
Jean Genet : Traces d’ombres et de lumières (Aux Éditions libertaires)
En attendant la guerre...
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 14 juin 2021 20:29:43 par Luisa

Il est temps que d’autres voix se fassent entendre !
Des voix pacifiques de surcroît !