- Sélection du 28 octobre 2017 - Autres nouveaux arrivages -
Dans un sale État
par Fédération anarchiste le 28 octobre 2017

DOSSIER : ENTREE DE L’ETAT D’URGENCE DANS LE DROIT COMMUN ASSERVIR NE SIGNIFIE PAS PROTEGER !

Après seulement deux mois entre l’écriture, la présentation et les « négociations » entre député-e-s et sénateurs/trices, la loi «anti-terroriste » a été adoptée définitivement ce mercredi 18 octobre par le sénat suite à son adoption par l’assemblée nationale le 11, pour une entrée en vigueur le 1er novembre 2017 et la fin du régime d’exception de l’état d’urgence. Concrètement, les mesures liberticides et autoritaires contenues dans ce d ...

Antisexisme
par Claire Groupe anarchiste Salvador-Seguí le 28 octobre 2017

État des lieux d’un cri de détresse

Publié le 26 octobre 2017 par Groupe anarchiste Salvador-Seguí

Il y a des textes plus difficiles que d’autres à écrire parce qu’ils touchent au vécu et à la sensibilité et parce que tout semble déjà avoir été écrit sur le sujet. Le sexisme est vieux comme ce monde, tellement intégré qu’il est oublié et accepté comme une composante naturelle de notre quotidien. L’écrasante majorité des hommes et des femmes n’a pas conscience aujourd’hui que notre soci ...

Alternatives en actes
par Jean-Marc Raynaud le 28 octobre 2017

D’un municipalisme libertaire sans étiquette mais avec une réalité avoisinante!

L’île d’Oléron. 30 km de long, 15 de large. 20 000 habitants l’hiver, 500 000 l’été. Comme le sentiment d’être un peu envahi. Mais, bienvenue. 8 communes. Toutes de droite (centre droit) depuis toujours. Lors des dernières élections municipales, à Dolus d’Oléron, il aurait du en être comme d’hab. Et bé non ! Comme quoi ! Mais pourquoi ? Une fois n’est pas coutume, une bande de jeunes a décidé de se présenter. Grégory s’était déjà fait remarquer en animant ...

Actus anarchistes
par les gens présents à cette soirée le 21 octobre 2017

Communiqué sur l’attaque fasciste lors de la soirée de rentrée libertaire

Communiqué (à chaud) sur l’attaque fasciste sur la soirée de rentrée de la Fédération anarchiste à Chambéry ce vendredi 20 octobre ! Par les gens présents à cette soirée. A diffuser largement !

Vendredi 20 octobre au soir se déroulait la soirée de rentrée du groupe de Chambéry de la Fédération Anarchiste dans le bar "Chez Gigi". Un peu de monde, bonne ambiance conviviale et familiale (des enfants étaient présents) sur les airs de rebetiko du groupe Tzimalia.

Chroniques du temps réel
par Ramón Pino Groupe anarchiste Salvador-Seguí le 19 octobre 2017

Écoute, écoute…

Le dialogue de sourds continue dans la péninsule ibérique ; ou plutôt les monologues se suivent et rien n’avance. On pourrait conseiller aux « voix autorisées » de reprendre certains standards de la chanson française et d’entonner à l’unisson « Je t’aime, moi non plus », Carles Puigdemont enchaînerait sur « Je suis venu te dire que je m’en vais » (mais pas tout de suite) et Mariano Rajoy lui répondrait par un « Ne me quitte pas ». Ça pourrait nous divertir mai ...

BRÈVES DE COMBAT

Parcoursup : Plus de 100 000 jeunes laissés pour compte

le 18 juillet 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Selon les chiffres du « tableau de bord » ministériel daté du 17 juillet, 100 781 bacheliers n’ont actuellement aucune réponse positive à l’un de leurs vœux d’orientation dans l’enseignement supérieur. Plus précisément, 68 510 sont « en attente », 13 969 ont demandé à être accompagnés par le recteur de leur académie et 18 302 n’ont eu que des réponses négatives à leur demande de filière sélective (IUT, BTS, classes prépa…). Si on y ajoute le nombre de candidats qui ont quitté la plateforme avant d’avoir reçu la moindre proposition, le chiffre des laissés-pour-compte grimpait hier à 122 858...

Répression contre la solidarité avec les migrants

le 18 juillet 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Quatre militants associatifs ont été placés en garde à vue mardi 17 juillet au matin à la gendarmerie de Briançon (Hautes-Alpes), pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français en bande organisée »lors d’une marche de solidarité entre l’Italie et la France le 22 avril. Cette marche avait été organisée au lendemain du blocage du col de l’Echelle, frontière entre la France et l’Italie, par des militants identitaires d’extrême-droite qui entendaient couper la route aux migrants. Ces gardes à vue surviennent dans le cadre d’une enquête ouverte à l’encontre de trois autres militants, « les trois de Briançon », qui avaient participé également à cette marche et dont le procès a été renvoyé au 8 novembre. Les gendarmes estiment que des migrants avaient pu franchirla frontière franco-italienne à l’occasion de l’événement du 22 avril. Les « trois de Briançon », un Belgo-Suisse, un Suisse et une Italienne âgés de 23 à 26 ans, avaient été mis en examen et placés dix jours en détention provisoire avant d’être libérés le 3 mai. Le 31 mai, la justice a levé leur contrôle judiciaire.

ÉDITO DU ML N°1797

le 12 juillet 2018
par Le Comité de Rédaction du Monde Libertaire


C’est toute l’année qu’il faut lutter !

le 7 juillet 2018
par Hélène Hernandez


MacDolus

le 7 juillet 2018
par Grégory pour toute l’équipe MacDol Les Amis de la Confédération Paysanne de Charente Maritime.


RDV Casserolade en mars

le 7 juillet 2018
par Gu. du groupe Gaston Couté


Rebonds

le 7 juillet 2018
par Collectif