- Sélection du 28 juin 2016 - Autres nouveaux arrivages -
Luttes syndicales
par R.B. le 18 juin 2016

Loi travail et régression sociale

La loi El Khomri va provoquer une fantastique régression dans la situation des travailleurs salariés et remettre en question un siècle et demi de luttes sociales, parfois sanglantes, pour améliorer les conditions d’existence des travailleurs.



Jusqu’à présent on tenait pour acquis que chaque nouvelle génération vivrait un peu mieux que la génération suivante. Depuis une vingtaine d’années, on sait que ce n’est plus vrai.

Il y a ...

Luttes syndicales
par Bébert le 18 juin 2016

Les âneries habituelles sur les « privilèges » des cheminots qu’on ressort à chaque fois qu’ils font grève

A chaque fois que les cheminots se mettent en grève, on entend certaines personnes qui remettent sur le tapis cette fameuse « prime charbon » qui serait illustrative des revendications absurdes, rétrogrades et exorbitantes des agents de la SNCF. Or cette « prime charbon » – que ne touchaient que les conducteurs, c’est-à-dire une infime partie des salariés de la SNCF – n’existe plus depuis les années 1970, depuis que les locomotives à vapeur ont cessé de roule ...

Littérature
par Olivier Bouly le 17 juin 2016

Surveillances

recueil de fictions

Vient de paraître aux éditions publie.net, un livre collectif composé d’une dizaine de fictions ayant toutes pour thématique, la surveillance. ...

Dans un sale État
par Collectif de militants à la FA le 16 juin 2016

Au service de l’État, la police réprime, opprime

Depuis le début du mouvement social contre la loi El Khomri dite « loi travail », nous assistons à une provocation systématique des forces de l’ordre, non seulement à Paris mais dans toutes les grandes villes.
Les scénarios sont toujours les mêmes : les cortèges démarrent, la police provoque, lance quelques grenades lacrymogènes et/ou de désencerclement et donne quelques coups de matraques. Les manifestants répliquent et nos braves journalistes au cœur de l’action ne r ...

Nouvelles internationales
par CRML le 18 juin 2016

Kostadinka Kuneva : pourquoi rester debout ?

L’histoire de Kostadinka Koùneva est à peine imaginable. Elle quitte la Bulgarie, pour venir faire soigner son fils, atteint d’une grave maladie cardiaque, à Athènes. Pour vivre, Kostadinka commence par travailler comme agent d’entretien. Puis, c’est grâce à sa sa mère qu’elle réussit à se faire embaucher par Oikomet, une société privée qui s’occupe du nettoyage du parc immobilier et du matériel roulant de la ligne de métro Athènes-Le Pirée.
Oikomet emploie de ...

Luttes syndicales
par *** le 21 juin 2016

Action à la CARSAT Marseille

Patrice, un intermittent en attente du traitement de son dossier retraite, s’est immolé devant la CARSAT.
Le 9 juin, le comité de soutient à Patrice a appelé à un rassemblement devant la CARSAT Sud Est, à Marseille.
Le comité ...

Littérature
par Patrick Schindler le 20 juin 2016

La Madeleine Proust, Une vie (deuxième tome : Ma drôle de guerre, 1939-1940)

Nous avions déjà fait l’éloge du Tome I, "Quand j’étais p’tite", du roman Une Vie, écrit par Lola Sémonin, sympathisante libertaire et l’interprète du personnage fictif, la Madeleine Proust que l’on ne présente plus, sur la scène.

Le premier tome racontait l’enfance de la Madeleine dans le Haut-Doubs dans la première partie du XXème siècle . L’enfance de cette petite fille confrontée à la dure condition des paysans dans les régions montagneuses des c ...

Vie du journal
par CRML le 19 juin 2016

ÉDITO DU ML N°1780

Le 19 juillet 1936, il y a 80 ans, la révolution sociale en Espagne débutait.
Cette histoire longtemps occultée et encore largement méconnue du grand public est le seul exemple historique du prolétariat réussissant à organiser la produc ...

Nouvelles internationales
par Monde libertaire le 8 juin 2016

Interview du groupe de soutien aux prisonniers, « Les trois passants ».

Depuis 2009, nous cheminons et soutenons des prisonnier.e.s anarchistes, quelques prisonnier.e.s en lutte et ceux et celles qui se revendiquent eux-mêmes prisonnier-e-s de la guerre sociale. ...

BRÈVES DE COMBAT
> ZADs

Manifestation anti-nucléaire à Bure

le 18 juin 2018 | PAR Pinou
Samedi 16 a eu lieu une manifestation à Bar Le Duc, préfecture de la Meuse, contre le projet de poubelle nucléaire mené par l’Andra et Cigéo. Cette manifestation a rassemblé 3500 personnes dans une ambiance festive et offensive (plusieurs vitres de sous traitants et autres complices du projet, ainsi que quelques banques et symboles d’oppressions ont été tagués ou détruites). Quelques affrontements avec les flics ont eu lieu (3 blessé.e.s et 7 interpellations côté manifestants) avant l’arrivée, où s’en est suivi prises de parole et spectacle. Toutes les infos de cette manif ici : https://manif-est.info/Journee-de-mobilisation-du-16-juin-2018a-Bar-le-Duc-657.html

Après l’Espagne, des migrants de l’Aquarius accueillis en France... Mais sous conditions !

le 18 juin 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Ce dimanche, à Valence en Espagne, des milliers de citoyens se sont rassemblés pour accueillir les réfugiés abandonnés en mer par les dirigeants d’une Europe xénophobe et meurtrière...Rescapées, avec plus de 600 autres exilés africains, d’une journée entière passée sur un canot pneumatique à la dérive, des femmes ont été prises en charge par les sauveteurs de SOS Méditerranée, il y a plus d’une semaine. Avant de pouvoir enfin poser le pied sur une terre hospitalière, elles ont dû attendre et naviguer plus de 1 500 kilomètres, à bord du navire de l’ONG, empêché dimanche dernier d’accoster en Italie par le ministre de l’Intérieur xénophobe, Matteo Salvini. Parmi ces femmes africaines en liesse qui, pendant plus d’une semaine, ont dû faire face à une mer parfois démontée, certaines sont enceintes, d’autres souffrent de brûlures : toutes viennent de connaître l’enfer libyen. À terre, près 2 000 citoyens espagnols solidaires se sont rassemblés sur le port de Valence pour accueillir ces 630 réfugiés épuisés et proposer leurs services aux associations pour traduire, soigner, nourrir, habiller leurs hôtes sauvés des eaux. « Bienvenue chez vous ! » pouvait-on lire en plusieurs langues sur une banderole accrochée à proximité du lieu d’amarrage. Macron, dans un geste ambiguë a accepté d’accueillir des migrants de l’Aquarius "après examen de leur situation".... Tout un programme ! Heureusement, pour compenser un peu ce marché de dupes, hier, la marche solidaire pour les migrants, partie le 30 avril de Vintimille, est arrivée à Paris. Des manifestants on marché avec eux de la gare d’Austerlitz à Bastille pour réaffirmer solidarité et protection des migrants.