Actualité de Radio Libertaire > EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
Actualité de Radio Libertaire
par Emission Trous Noirs le 10 mars 2024

EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7737







Anarchie et anarchistes

Sylvain Boulouque, historien spécialiste du communisme, de l’anarchisme et du syndicalisme a publié récemment Meurtres à la Grange-aux-Belles - Quand les communistes flinguaient les anarchistes.
À l’occasion du centième anniversaire d’un événement où "pour la première fois en France des ouvriers ont tiré sur d’autres ouvriers", causant la mort de deux anarchistes et plusieurs blessés graves, il présente de nombreux documents permettant de reconstituer ce qui s’est passé le 11 janvier 1924 lors d’un meeting appelé par le Parti communiste dans la grande salle du siège de la CGTU (Confédération générale du travail unitaire) à Paris : témoignages, rapports de police, articles de L’Humanité (organe officiel du PCF) et du Libertaire (alors quotidien).

Cet épisode sanglant intervient dans une période particulièrement conflictuelle dans le mouvement ouvrier :
Sur le plan politique, au Congrès de Tours de décembre 1920, une majorité de membres de la SFIO créent la SFIC (Section française de l’Internationale communiste) liée au Komintern (Internationale communiste), entérinant un alignement inconditionnel sur la politique décidée à Moscou.
Sur le plan syndical, la bolchévisation de la CGTU est confirmée à son IIè congrès à Bourges où est votée l’adhésion à l’ISR (Internationale syndicale rouge) inféodée au Komintern, malgré l’opposition de la minorité syndicaliste révolutionnaire.
Ainsi l’utilisation de la violence par les communistes résonne fortement avec les connaissances qu’ont les anarchistes de la réalité de la dictature bolchevique sur le prolétariat russe, notamment à Kronstadt et en Ukraine.

Par la suite, beaucoup de syndicalistes libertaires vont quitter la CGTU, ce qui accentuera encore la main-mise des communistes sur le syndicat. Les coups de feu tirés à la Grange-aux-Belles y ont certainement joué un grand rôle. En rappeler le déroulement est d’autant plus important que la vérité à longtemps été occultée par les mensonges, le journal L’Humanité par exemple accusant du crime des provocateurs qui, "sous le masque de l’anarchie ouvrent la voie au fascisme"...


PAR : Emission Trous Noirs
SES ARTICLES RÉCENTS :
EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
EMISSION TROUS NOIRS SUR RADIO LIBERTAIRE (TOUS LES LUNDIS, 16H-18H)
EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler