Actualité de Radio Libertaire > EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
Actualité de Radio Libertaire
par Emission Trous Noirs le 2 janvier 2024

EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7641






Lundi 8 janvier 2024

La fabrique du progrès - Scientisme, système technicien et
capitalisme vert
de notre invité, Arthur Guerber, publié en 2022 aux éditions Atelier de création libertaire correspond à un long travail qu’il a réalisé pour analyser le rôle des sciences dans l’évolution de nos sociétés. Il souhaite contribuer à "éveiller notre sens critique face au discours dominant".

Il remet en cause une certaine vision du progrès, liée à une philosophie linéaire et finaliste de l’Histoire, dont le marxisme s’est nourri pour tenter d’imposer sa vision du "socialisme scientifique".
Aujourd’hui le capitalisme occidental, vantant les bienfaits miraculeux de la technologie, substitue à la foi religieuse vieillissante une foi scientifique "moderne" : le scientisme.

Le sujet de cet ouvrage est d’une actualité que chacun peut constater,
dans laquelle s’accélère chaque jour la dérive technocratique du
pouvoir. Ainsi, pour Arthur Guerber, le déploiement effréné des
technologies numériques par les industriels et l’État "constitue la
plus grande menace sur les libertés".

Dans les deux premières parties il analyse l’histoire des sciences et
leurs limites et comment s’est installé le mythe d’une technologie
rédemptrice. Une seconde émission évoquera ces sujets.

Les échanges d’aujourd’hui portent sur le développement du capitalisme
vert, sur la naturalisation des problèmes sociaux et sur la
culpabilisation individuelle du consommateur afin de lui faire accepter
une gouvernance environnementale mondiale.
Sont présentés les impasses de divers courants écologistes :
l’écologie catastrophiste, l’écologie individualiste, l’écologie
politique des "Verts", l’écologie profonde.

Le dernier chapitre, reprenant notamment certaines propositions de
l’écologie sociale de Murray Bookchin, évoque une écologie anarchiste
bien illustrée par la phrase du géographe anarchiste Élisée Reclus :
"L’homme est la nature prenant conscience d’elle-même".
PAR : Emission Trous Noirs
SES ARTICLES RÉCENTS :
EMISSION Trous Noirs sur Radio Libertaire (tous les lundis, 16h-18h)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler