Nouvelles internationales > Vendredi noir aux États-Unis
Nouvelles internationales
par Justhom le 3 juillet 2022

Vendredi noir aux États-Unis

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6605

« La dictature est une forme autoritaire de la démocratie dans laquelle tout ce qui n’est pas obligatoire est interdit. »
Léo Campion



Image par Gerd Altmann

Le 24 juin 2022 a été un vendredi noir pour les femmes américaines. La Cour suprême a révoqué l’arrêt Wade de 1973, qui interdisait aux USA, d’interdire l’IVG.

Cette Cour « suprêmement » réactionnaire a non seulement validé une loi du Mississippi qui interdit l’IVG au-delà de la 15e semaine mais dans un même mouvement, elle a décidé que chaque État sera libre de légiférer en la matière.
Les conséquences de cet arrêt sont une atteinte à la liberté des femmes à disposer de leur corps comme bon leur semble.
D’autant que :
ces dernières années une bonne douzaine d’États comme l’Oklahoma ne garantissent plus le droit à l’avortement dès lors qu’un battement de cœur du fœtus est détectable (sic), autrement dit dès la sixième semaine de grossesse. A ce stade la plupart des femmes ne savent pas qu’elles sont enceintes.
Au Texas, cette interdiction est entrée en vigueur en 2021. Avec, « cerise sur le fœtus », une récompense financière pour le délateur ou la délatrice qui dénoncera un acte d’avortement.
Le centre Guttmacher qui défend la liberté de choix a établi une liste de treize autres États qui restreignent déjà drastiquement l’avortement et qui devraient l’interdire rapidement.
Parmi ces 13 États, on trouve le Wisconsin, le Michigan, qui n’ont jamais abrogé l’interdiction de l’IVG en vigueur avant 1973. Elle serait donc rétablie.
Les conséquences de cet arrêt scélérat feront que l’IVG sera interdite immédiatement dans 13 États et que dans 13 autres, l’IVG pourrait être rapidement interdite.
Ainsi, il deviendrait impossible d’avorter dans 26 États sur 50 aux États-Unis ! Dans ces 26 États, ce sont plus de 37 millions de femmes (entre 15 et 49 ans), qui seront privées de la liberté première, celle de disposer de leur corps comme bon leur semble.

Il y a urgence à faire avorter cette loi scélérate

Les organisations progressistes doivent impérativement réaliser le rapport des forces pour mettre fin à « l’ordre noir » qui s’étend sur les États-Unis, sous la houlette du mouvement anti-avortement impulsé par les religions, le machisme ambiant et les politicards complices.
D’autant que cet arrêt pourrait donner quelques idées rétrogrades au mouvement anti-avortement français, aux Boutin et consorts. La vigilance s’impose ainsi que la solidarité internationale !




PAR : Justhom
SES ARTICLES RÉCENTS :
Un non événement
Du respect, Monsieur Macron
Justice patriarcale
Des ânes instruits
Quelle fumisterie, quelle hypocrisie et quelle insulte envers les peuples et surtout les femmes !
Du rififi dans la multinationale Bon Dieu
Le façonnage des cerveaux
Soeur Marie ou Valérie !
Une insulte aux femmes iraniennes et du monde entier
Connaissez-vous Klaus Mann ?
Voyage en Absurdie
Les religions et le capitalisme, même combat !
Vous avez dit CRISES ! ?
Alors que le Covid-19 continue ses ravages C’est la peste kaki qui nous menace…
Tu parles d’un bouclier social !
A défaut…
La langue bien pendue
Si Dieu est amour
Alors que la « mort » est à pied d’œuvre !
L’auguste d’en haut et les séraphiques d’en bas
La contagion des luttes est un impératif
Urgence sanitaire
Macron un intrigant
Qu’ils soient de droite ou de gauche, ils sont inféodés aux banquiers
Macron, le troisième larron
De chez Rothschild à la présidence de la République
D’où vient Macron ?
La banque Rothschild : un vivier de politiques
ancien article : De la démocratie capitaliste
L’esclavage a la peau dure
Les forçats du textile
Le service national universel, plus qu’un dérapage !
Le Service national, un projet loufoque !
La révolte de mai refleurira ! Cette révolte, sera-t-elle la bonne ?
L’Arc de triomphe
Ils font danser l’anse du panier !
L’État est une construction théorique
Supprimer les armées, c’est possible !
L’État est une construction théorique
Ode à la guerre
Banalisation du fascisme - Danger!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler