Luttes syndicales > retours de manifs
Luttes syndicales
par des groupes De la FA le 17 décembre 2019

retours de manifs

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4402

2e grosse journée de mobilisations contre la réforme des retraites. Quelques infos :

Lyon :
35000 à 40000 personnes selon les syndicats, 25000 selon les flics. Dans tous les cas bien plus que le 5 décembre 2019.
Bonne ambiance avant que les flics gâchent un peu la fête. Décidément ils l’ont mérité leur régime spécial pour casser de la manifestante et manifestant.
Cortège déterminé. Forte présence CGT, FO, FSU, Solidaires. Cortège CNT et anars assez fourni. Plein d’étudiantes et étudiants (l’Ecole Normale Supérieure a même été bloquée) et quelques lycéennes et lycéens. On a même vu la CFDT qui confond manif et carnaval....
Un peu de CFTC et quelques CFE CGC.
Aller vivement la suite !
Fab du groupe Graine d’anar

Saint-Etienne :
Record probablement battu. Difficile à chiffrer toutefois. Certains parlaient de 20 000.
Davantage que la semaine dernière.
Tous les syndicats prévus étaient là, même la CFTC… Beaucoup de FSU. Sud-Rail disséminé dans le cortège. FO conséquent. CFDT en queue.
Cortège libertaire (CNT x ?, FA, autonomes…), environ 100 personnes, passé en tête pour rejoindre les gilets jaunes (jonction déjà existante avant la manif, mais ce n’est pas encore l’union ferme).
Présence policière très discrète.
Pour le groupe Makhno, Ph.

Quimper : Depuis le 5 décembre, il y a une manif chaque mardi, chaque jeudi et chaque samedi.
Même si les flics ont leur canon à flotte perché sur la grille de la préfecture (accolée au départ de la manif), les manifs se passent sans heurts.Pour le nombre de manifestants :Ça oscille entre 5000 et 10000 (pour le 5 décembre).
Aujourd’hui, je pense qu’on était un poil en-dessous de 10000 mais la manif était bien plus bruyante que le 5 décembre.
Les flics étaient discrets à part les bien visibles pigeons chieurs postés sur les grilles de la préfecture, quelques motards ici ou là et quelques robocops vers la gare.
On y remarque une présence de lycéens (intéressants avec parfois des slogans bien anars), de Gilets jaunes (plutôt du genre gauchistes/anars que fachos même si j’ai vu un Ananas), plus les syndicats CGT, FO, FSU, CNT (quelques drapeaux eu goguette), Sud (remontés, on dirait FA/CNT vu les slogans), quelques CFE-CGC et un peu plus d’UNSA. La manif est aussi parsemée de banderoles diverses (pas mal d’établissements scolaires, des pompiers, des hospitaliers, des entreprises privées comme Bonduelle ou Tipiak, des profs de fac, des syndicalistes avec un drapeau qui ne colle pas à la masse (comme un drapeau FO pas loin de Sud) ou un autre avec un gilet jaune mais tout le monde s’en fout). Des slogans d’un syndicat sont parfois repris par un autre quand les cortèges se croisent.
La parole au début de la manif est donnée à tout le monde jusqu’à la FSU incluse (et c’est rafraîchissant). Peu d’étudiants, en revanche.
La manif va de la place de la Résistance jusqu’à la gare (pas toujours, parfois ça sépare le cortège comme aujourd’hui entre ceux qui y vont et ceux qui coupent avant), passe devant la cathédrale et revient place de la Résistance. La CFDT a pointé son museau orange aujourd’hui (et pas avant), l’intersyndicale ne les pas autorisés à prendre la parole, juste à manifester en queue.
Nicolas (quimper)

Nîmes : Cortège plus nombreux que le 5 décembre. 16000 à 10000 personnes suivant les sources.
Daniel du groupe Gard/Vaucluse

Bordeaux : Idem 1/3 plus nombreux que le 5/12. Soit entre 60 et 70 000 manifestant-es.
Tentative de la CFDT présente de passer devant la CNT et les Solidaires. Remises à sa place en queue de cortège avec ceux qui défendent le projet gouvernemental.
Cortège de tête avec hospitaliers et gilets jaunes. Une belle dynamique et plusieurs fanfares dans le cortège.
Philippe A. du Cercle libertaire Jean-Barrué (33)

Cherbourg : 15000 personnes à la manifestation de l’intersyndicale, soit 5000 personnes de plus que le 5 décembre, avec un cortège CNT, FA, GJ motivé !




Blocage de l’arsenal et des dépôts de bus dès 4h du matin et blocage devant la gare à 6h30.
Plusieurs coupures de courant dans les administrations, le commissariat et des centres commerciaux.
Action des cheminots devant la permanence de la députée LREM avec la construction d’une voie de chemin de fer.
Alex, Groupe de Cherbourg

Aubenas : c’était 2500 manifestants qui ont déambulé d’un giratoire à l’autre sous le regard de nombreux policiers dont certains avec des LBD... comme dans les villes.
Beaucoup d’enseignants, côté syndicats la CGT, la CNT, SOLIDAIRES, FO, la FSU. Des Gilets Jaunes, des UCL apparus récemment sur le secteur, un drapeau FA, quelques UPR en mal de récupération. Bref, moinsde monde que le 5/12 (on était 4000) mais plus de bruit et de détermination.
Bernard du groupe d’Aubenas

Carhaix (centre Bretagne) : 500 personnes (le double de la semaine dernière), moyenne d’âge, plutôt 50 ans. Ici les gens vont souvent à St Brieuc, Morlaix ou Quimper. Grosse présence CGT. CFDT également là, (pas vu la semaine dernière), du coup apparition de drapeaux PS, ça va un peu ensemble... Autres syndicats: FSU, un autre syndicat que je ne connaissais pas qui s’occupe des enseignants des collèges et lycées qui est autonome, et bienvenue la confédération paysanne. Ici principalement en grève hospitaliers et enseignants, quelques territoriaux, a priori pas ou peu de privé. En grève également des établissements Diwan (enseignement en breton), quelques lycéens. L’orga politique principalement présente: le NPA. Présence de Troadec (maire de Carhaix, régionaliste) sans son écharpe. Pas de gilets jaunes (par contre ils bloquaient le rond point de Rostrenen (autre ville du centre Bretagne mais dans le 22) mais les slogans m’ont semblé que très moyens).
Guillaume du groupe Le ferment

Vannes : 6h30 du mat’ filtrage de rond-point à l’entrée de Vannes à une 50n (cgt, fo, gj)
A la manif, plus de monde que le 5 décembre, nous dynamisant toutes et tous ! Des Gilets jaunes trouvant toutefois le défilé un peu plan-plan, notamment parce qu’il évitait le centre-ville commerçant de Vannes, ont décidé de partir en groupe autonome s’y faire voir (et entendre !).
Pour notre part, nous avons diffusé le tract "Pas de pension ni de quartier pour le capitalisme".
Dans son discours de fin de défilé, une syndicaliste a rappelé qu’il faut continuer manifestations, grèves et blocages pour gagner. Et pour être plus nombreuses et nombreux la prochaine fois, chaque manifestant.e peut et doit essayer de convaincre une autre personne de s’impliquer dans le mouvement, doublant ainsi le nombre de participant.e.s à la lutte !
L’intersyndicale de la Région de Vannes CGT, FO, FSU, Solidaires, Confédération Paysanne et le mouvement des Gilets jaunes appelle la population à se rassembler jeudi 19 décembre au rond-point des 3 Rois à 8h30 pour décider des actions à mener dans la journée.
Selon le Télégramme :À Vannes, 4 000 manifestants environ vent debout contre la réforme des retraites
Stéphane du groupe René Lochu

Paris : Les flics bloquaient les rues dès 11h autour de la Bastille, avec les motards noirs à casque intégral.
Pas vraiment des motards donc, mais déjà en embuscade et à embrouiller les gens.
Grosse manif, probablement de la taille de celle du cinq, cortège de tête : jamais vu autant de monde dépasser le carré officiel, et c’est sûrement pas grâce à la CFDT..
Un stand fixe de la CNT avec de la bonne musique.
Le cortège noir et K-way, FA et CNT en tête se comptait un petit millier. La nouveauté était la présence de deux à trois rangs de flics motivés de chaque côté, qui marchaient au rythme du crotège, prêt à se lâcher. Dont les flics à moto du matin, du coup, mais sans moto, et toujours avec leur casque intégral (blanc). Le truc notable c’est que depuis 2 manifs, on se retrouve à défiler dans une nasse mobile géante avec un nombre incroyable de keufs sur les côtés. Tendu et dangereux.
Sinon beaucoup de monde à Publico .
Belles marionnettes géantes façon Black Rock en corbeaux noirs, d’Attac
Bel orchestre de cuivres et timbales sur les marches de l’Opéra et magnifique marionnette géante façon Ogoh ogoh du Théâtre du Soleil.
Fin de la manif, plutôt planplan. Heureusement il y avait des Gilets Noirs et des Gilets jaunes (et noir), toujours énervés, toujours créatifs.
propos croisés de Patrick, individuel Bastille et Florian du groupe la Révolte

Annecy : 4000 à 5000 personnes .... un peu plus que le 5. Seule présence libertaire, c’est la FA, la cnt n’existant plus. Beaucoup de lycéens, et des gilets jaunes plus fournis que le 5. Une cfdt timide en fin de cortège... Plus de détermination et d’énergie que la dernière fois, c’est peut-être bon signe....
Jérôme pour FA74.




PAR : des groupes De la FA
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 19 décembre 2019 11:08:31 par QUERANY Sylvain

Sur Annonay ( nord Ardèche le nombre de manifestants était de 3500, beaucoup de gilets jaunes, syndicats, et citoyens