Chroniques du temps réel > Paris est une fête
Chroniques du temps réel
par Céd le 7 novembre 2021

Paris est une fête

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6068

"Avec l’accord posthume d’Ernest Hemingway"




La poésie que je Prévert
C’est la Goutte d’Or
Qui fait déborder le vase.

Fini l’endroit, fini Anvers
Changeons le décor
Et de Passy faisons table rase.

Beau comme un Apollinaire
Jubilatoire comme Topor
Le nouveau Paris jazze.

Et les chats de Baudelaire
Les Picasso du Minotaure
Les gazelles à goitre du Caucase

Et les lions aimés de Césaire
Et même l’eau qui dort
Dansent, dansent et s’embrasent.

Céd.
PAR : Céd
SES ARTICLES RÉCENTS :
Conversion
Viles et serviles mathématiques
Y a d’la fumée à La Poste
Rimes de vacances
Dé-confinés et… crédules
Le confinement tel qu’en lui-même
Sauvez des vies… restez prudents
Flicage au sol
Géolocalisation
Confiné… dans la rue
L’amour ou la vie
Une bonne guerre pour en finir
Prise de conscience au temps du confinement ?
Virus & Puce
Petits conseils entre amis
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 7 novembre 2021 20:37:23 par Luisa

Oh lala !! Quel cadeau ! Merci beaucoup !
Encore un que je vais apprendre par cœur avec gourmandise, pour l’avoir bien en mémoire et à ma disposition, même en silence, même dans le noir, et surtout pouvoir le déclamer à mon magnifique petit fils Louka rien que pour voir son regard sublime bien heureux s’émerveiller !
La poésie, c’est comme la musique : à emporter !