Luttes syndicales > JUST DO IT
Luttes syndicales
par Ramón Pino le 28 octobre 2019

JUST DO IT

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4290

Grève chez Nike

Et bien c’est ce qu’ils ont fait.
Depuis le 8 octobre la moitié des salarié-e-s du Nike Store Paris se sont mis en grève. C’est quoi le Nike Store Paris ? Tout simplement le plus grand magasin Nike de France, qu’on trouve au 67 avenue des Champs-Elysées (fallait bien la « plus belle avenue du monde » comme vitrine!)




Nike, la marque à la virgule, dont les employé-e-s n’ont pas la banane, et pour cause :
- Le travail de nuit n’est pas payé à 100 % (comme le prévoit la Loi « Macron »
- Délai de prévenance non respecté
- Pas de ticket restaurant par jour travaillé

Outre ces points qui sont normalement prévus par la Loi, les grévistes demandent la mise en place d’un système de prime plus juste pour les salarié-e-s, (y compris une prime de sous-sol et une autre d’ancienneté) ainsi qu’une dotation identique pour les vendeurs et les stockistes.
Sans oublier l’augmentation collective des salaires, la mise en place d’un 13ème mois.

Trois semaines que la grève a commencé et la Direction a du mal a tendre l’oreille à toutes ces revendications.
Les grévistes exigent qu’une délégation soit reçue dans les plus brefs délais. Délégation qui devra être assistée par leur syndicat



(en l’occurrence SUD-Commerce) et non pas, par le syndicat-maison (qui lui évidemment n’est pas en grève).
Non content de faire fabriquer ses produits dans les conditions que l’on sait, là où la main d’œuvre lui coûte le moins possible, non content de vendre ces même produits la peau du c.., Nike considère ne pas avoir les moyens de rétribuer au conditions légales son personnel.

Pour les grévistes le combat s’annonce long et difficile ; raison de plus pour aller soutenir le piquet de grève présent tous les jours devant le magasin.

Chez Nike Store un seul cri : Just Pay Them!



PAR : Ramón Pino
groupe anarchiste Salvador-Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
QUELQUES RÉFLEXIONS
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler