Nouvelles internationales > Grève des enseignants en Lituanie
Nouvelles internationales
par Syndicat Premier-Mai Lituanie le 7 décembre 2018

Grève des enseignants en Lituanie

Déclaration du Syndicat Premier-Mai en Lituanie sur la grève des enseignants

A tous,
Le 12 novembre, des enseignants de 5 écoles lituaniennes ont déclaré une grève illimitée à la suite de réformes dans le calcul de leurs salaires. Depuis lors, le nombre d’écoles en grève est passé à plus de 100 et continue d’augmenter. Nous soutenons la grève des enseignants et appelons à la solidarité internationale avec leurs revendications.
Le nouveau système de salaire basé sur le temps était censé apporter une solution au problème du travail extrêmement pénible des enseignants (classes surchargées, beaucoup de bureaucratie, travail émotionnel après les heures de travail, etc.) et très mal rémunéré: le salaire moyen d’un enseignant est de 520 euros). Cependant, la réforme a encore aggravé la situation en abaissant effectivement les salaires de nombreux enseignants et en les obligeant à travailler plus longtemps. Les enseignants en grève exigent maintenant de définir une norme d’emploi à plein temps, qui ne devrait pas dépasser 18 heures pour le travail en contact et 18 heures pour les autres tâches par semaine. Ils exigent également une augmentation de 20% du salaire de base et une diminution de la taille des classes.
Au cours des dernières années, les enseignants ont été à l’avant-garde du mouvement syndical en Lituanie, exigeant systématiquement de meilleures conditions de travail en raison de la pression exercée par les syndicats et de la grève, contrairement à la plupart des autres secteurs du travail. Ils ont également été les personnes les plus humiliées publiquement et soumises aux pressions du gouvernement et des idéologies libérales, en plus d’être intérieuremebt divisés par certains syndicats loyaux au gouvernement.
Nous avons discuté avec le principal syndicat en grève de ce qui, selon eux, pourrait les aider le plus en dehors des grèves des enseignants. Ils nous ont demandé si nous pouvions les aider à demander la solidarité internationale, ce qui pourrait à la fois améliorer l’image publique des grévistes et encourager les enseignants en grève à continuer de croire en leur combat.

Par conséquent, nous vous demandons d’envoyer une photo et/ou un court paragraphe exprimant la solidarité avec les grévistes. Nous partagerions ces photos et ces lettres avec les enseignants et les publierions également dans notre propre article soutenant la grève.

Salutations,
May 1st labour union (Gegužės 1-osios profesinė)
g1ps@g1ps.lt
http://g1ps.lt/


Article de FREEDOM, Londres, 3 décembre
"L’occupation du siège du ministère lituanien de l’Education à Vilnius entame sa deuxième semaine et a été marquée par un certain nombre de manifestations ces derniers jours. Les enseignants en grève jurent de ne pas quitter les locaux tant que leurs exigences ne seront pas satisfaites, marquant un changement de tactique dans une région où les syndicats sont traditionnellement passifs et affaiblis.
"https://freedomnews.org.uk/lithuanian-teachers-occupation/?fbclid=IwAR3vt1iHhNQY1LEeocUw_D7NZqdvQBK27fZucUOdkbJEdHjp2et.

Sur le syndicat
Le syndicat Premier-Mai (G1PS), réunit tous les travailleurs.
Le syndicat a été fondé lors des protestations contre l’abolition des droits des travailleurs dans le nouveau Code du travail et a formé ultérieurement un réseau de solidarité des travailleurs informels "La vie est trop chère".
Le G1PS est organisé sur les principes de la démocratie directe, permettant aux membres de participer à la prise de décision.
Nous ne considérons pas nos employeurs comme des partenaires, nous nous efforçons de lutter pour les conditions de travail des employés sans hésiter à considérer que les parties soient égales.
Nous nous efforçons non seulement de protéger les droits existants des travailleurs, mais également de les élargir pour rechercher des heures de travail plus courtes, plus sûres et mieux rémunérées pour tous.
Nous défendons les politiques émancipatrices et encourageons la solidarité et luttons contre les discriminations fondées sur le sexe, la nationalité, la couleur ou l’orientation sexuelle.

g1ps@g1ps.lt
Socialinis centras “Emma”,  A. Mickevičiaus g. 35 (antras aukštas), Kaunas
PAR : Syndicat Premier-Mai Lituanie
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler