Chroniques du temps réel > De David Graeber à... Annie Cordy !
Chroniques du temps réel
par Thierry Maricourt le 17 novembre 2020

De David Graeber à... Annie Cordy !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5232



Quelle conclusion en tirer ? Dans la rubrique « nécrologie » du Monde des 6 et 7 septembre 2020, deux articles consacrés à deux disparus récents. Le premier, à l’anthropologue anarchiste américain David Graeber (1961-2020), auteur notamment de Bullshit jobs et de Pour une anthropologie anarchiste.
Le second, à la chanteuse Annie Cordy (1928-2020), qui interpréta quelques succès hélas inoubliables (Tata Yoyo, La Bonne du curé, etc.).
La mort a de ces vacheries... !

T. M.

PAR : Thierry Maricourt
SES ARTICLES RÉCENTS :
Brisons nos pipelines
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 17 novembre 2020 20:36:23 par Luisa

Pour confidence, pendant la Seconde guerre mondiale, une de mes tantes avait une pierre en guise de poupée. Elle emmaillotait sa « poupée «  avec un chiffon. Après la guerre, elle avait rencontré une jeune femme qui était l’habilleuse d’Anny Cordy. Anny Cordy n’avait pas le droit de porter ses vêtements plusieurs fois, alors contrairement aux autres vedettes de l’époque, elle les donnait à son habilleuse qui partageait ses trésors avec elle, la pauvre môme qui avait dû se planquer pendant si longtemps pour ne pas disparaître en fumée ( ... ). Ma tante est morte et je l’aimais beaucoup. Aujourd’hui encore, à chaque fois que je vois ou j’entends Anny Cordy, je pense à ce qu’elle faisait pour les uns et les autres, sans jamais fanfaronner. Voilà c’est tout !
P.S. : Anny Cordy n’a jamais été mon idole : je n’en ai pas ! Je sais juste que c’était une femme bien pour ce que je viens de vous dire mais pas seulement .....

2

le 17 novembre 2020 21:09:22 par Luisa

La filmographie de Léonie Cooreman [dite Anny Cordy] est autrement plus éloquente sur sa personnalité que les « succès » alimentaires qui l’ont cataloguée ... Merci !