- Sélection du 14 avril 2024 - DERNIERS ARTICLES POSTÉS - LES DOSSIERS DU ML -
Actus anarchistes
Anarchie dans le monde
par SECRETARIAT AUX RELATIONS INTERNATIONALES DE LA FA le 9 avril 2024

Communiqué des relations internationales de la Fédération Anarchiste

...

Littérature
par Sylvain Boulouque le 14 avril 2024

PAGES D’HISTOIRE N°55

...

Chroniques du temps réel
Arts et Spectacles
Luttes syndicales
par Ramón Pino le 9 avril 2024

« ONELA, être mal au travail »

...

Littérature
par Monica Jornet le 30 mars 2024

POÉSIE EN NOIR

...

Nouvelles internationales
par Secrétariat aux relations internationales de la Fédération Anarchiste le 30 mars 2024

CASA ENCANTADA

...

Actus anarchistes
par Groupe Proudhon le 14 avril 2024

1er mai à Besançon

...

Actualité de la librairie
par Animation Publico le 14 avril 2024

Campagne antinucléaire à Publico

Publico n’est pas qu’une librairie ...

Littérature
Littérature
Actualité de Radio Libertaire
Actualité de Radio Libertaire
par Emission Un classique, s’il vous plaît ! le 14 avril 2024

Un classique s’il vous plaît, mardi 16 avril 2024 : Joseph Haydn

...

Actualité de Radio Libertaire
par Emission Pas de Quartiers le 30 mars 2024

Emission Pas de Quartiers

...

Actualité de Radio Libertaire
BRÈVES DE COMBAT

Campagne anti-nucléaire

le 31 octobre 2023 | PAR Gwenolé Kerdivel, Gr. La Sociale
Quand certains veulent capter la puissance d’une étoile pour produire de l’électricité (c’est pas une référence à l’épisode 7 de la saga Star Wars mais une allusion au gouffre financier qu’est le projet ITER), d’autres ont entendu les revendications, notamment anarchistes, de penser « local »… C’est ainsi qu’en lisant le Canard Enchainé du 30 août 2023, le lecteur ou la lectrice a pu découvrir que si Washington a enfin sanctionné un bout de l’industrie nucléaire russe, en l’occurrence Rusatom Overseas (RO), filiale du mastodonte Rosatom (le plus grand constructeur de centrale nucléaire au monde et seul spécialiste de l’enrichissement de l’uranium), ce n’est pas tant à cause de la guerre en Ukraine (le reste du groupe Rosatom continue gentiment à commercer avec tout le monde y compris les Français et les États-Uniens), mais à cause d’une histoire de mini-centrale nucléaire au nom tout mignon de small modular reactors (SMR) !

Ces bécanes, qui ne sont pas tout à fait des mobylettes, ont une puissance maximale de 300 mégawatts contre 1 670 mégawatts pour les français EPR… Sur le zinc, j’entends les clients férus de mécanique moquer Renault par cette phrase : « Renault, tous les jours un petit bruit nouveau ! » ; il me semble que l’on peut appliquer cette phrase à EDF et ses EPR, ce qui serait comique si ce n’était pas justement atomique... Mais revenons aux SMR, RO est en pointe sur la conception de ces petites merveilles (ils en testent un flottant en Sibérie), que les nucléocrates du monde entier ne manqueront pas de nous présenter comme l’avenir de la planète… Surtout après cet été mémorable qui en annonce d’autres… Or comme les États-Uniens n’aiment guère la concurrence qu’enchaînée et faussée et bien ils sanctionnent la méchante entreprise russe, pilotée par le Kremlin !
Espérons en anarchiste bien sûr que l’OMC protestera contre cette scandaleuse manière de faire ! Dans le même article, on apprend qu’Emmanuel Macron a mis un milliard d’euros pour que des SMR français voient le jour… Et je ne doute pas qu’il y a encore des imbéciles pour dire qu’il ne fait rien pour le climat !

Décidément, on n’en a pas fini avec le nucléaire et son monde…

Le Pandraud de l’année

le 27 juin 2023 | PAR bernard
Un jeune est mort à Nanterre, tué par un flic. Sur BFM TV, un journaliste police-justice BFMTV rappelle les faits, indique que le policier est en GAV pour homicide volontaire.
Et là, deux réflexions du présentateur Yves Calvi : "c’est un jeune homme de 17 ans qui a été tué, nous sommes bien d’accord ?... ça veut dire qu’il n’avait pas son permis de conduire..." et pour qu’on ait bien compris "Normalement en France, à 17 ans on n’a pas son permis de conduire..."

"Si j’avais un fils sous dialyse, je l’empêcherais de faire le con dans la nuit." C’est ce qu’avait déclaré au Monde l’immonde ministre à la sécurité Robert Pandraud pour disculper les flics voltigeurs de la mort de Malik Oussekine en décembre 1986.

PAGES D’HISTOIRE N°54

le 7 avril 2024
par Sylvain Boulouque


DES IDEES ET DES LUTTES: Destination Saragosse, Chronique de la Colonne Durruti

le 7 avril 2024
par Francis PIAN


S’exiler, une souffrance éternelle

le 7 avril 2024
par Francis PIAN


A LIRE, A COMMANDER

le 7 avril 2024
par Editions du Monde libertaire


A LIRE, A COMMANDER

le 7 avril 2024
par Editions du Monde libertaire