Dans un sale État > Un professeur est mort, encore.
Dans un sale État
par Les Relations extérieures de la Fédération anarchiste le 18 octobre 2020

Un professeur est mort, encore.

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5159

Communiqué





Le 18 octobre 2020
En France, Samuel Paty est mort, parce que professeur, parce qu’il faisait son métier, parce qu’il a tenté d’amener l’esprit critique aux enfants dont il avait la charge. Notre soutien se porte vers ses proches et ceux qui le connaissaient.
Son assassin l’a décapité au nom d’une idéologie qui, dans bien des endroits du monde, s’en prend à tout ce qui ouvre les humains à plus de liberté : les écoles et ceux qui œuvrent à apporter le savoir, les militants pour la sécularisation des religions, les militantes pour l’égalité femmes-homme, etc...
Ce n’est pas le premier professeur, dans le monde, qui tombe au nom de l’idéologie de l’islam politique. Ces réactionnaires tentent d’imposer par la peur, par l’autocensure, leur vision du monde basée sur une lecture rigoriste d’un livre, et dans leur cas qu’ils pensent saint. Tous les tenants de ces idéologies réactionnaires mortifères, d’où qu’elles viennent, savent qu’ils trouveront des soldats, parfois simplement en s’appuyant sur les plus déclassés par notre société, en attisant pour leur dessein les haines et les identitarismes.
Il ne suffira pas de faire la chasse à leurs idées. Encore moins d’amalgamer comme, ils en rêvent, tous les croyants d’une religion en un grand ensemble belliqueux. Il faut leur couper l’herbe sous le pied !

Pour nous anarchistes, cela ne pourra se faire que par l’émergence d’une société réellement égalitaire, libre, où chacun et chacune aura sa place en tant qu’individu.e. Il faut aussi soutenir les luttes pour la sécularisation des religions dans le monde, à minima. Et nous, anarchistes, souhaitons, luttons pour la disparition à terme des religions et superstitions, l’abolition des frontières, des classes et faire vivre l’entraide à l’échelle du globe. Les États et leurs guerres, les Religions et le Capitalisme se nourrissent les uns les autres au détriment des Libertés.
Nous ne pouvons pas nous contenter d’une simple condamnation sans imaginer et commencer à mettre en œuvre les changements de société nécessaires à la disparition des carcans qui nous enferment.
Nous ne pouvons nous contenter de compter les morts, d’une pseudo « unité nationale » et de retourner au silence.
Nous le devons à toutes celles et ceux intimidé.e.s, malmené.e.s, tué.e.s au nom de la réaction et l’envie d’imposer une vision rétrograde de la société, d’où que cela vienne.
Ni Dieu, ni maître, ni État, ni patron.

Les Relations extérieures de la Fédération anarchiste
PAR : Les Relations extérieures de la Fédération anarchiste
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 19 octobre 2020 10:35:13 par Luisa

La religion musulmane EST politique, elle régît le quotidien pluriel dans tous les domaines : pas seulement religieux !!
Il y a plusieurs fascismes, pas seulement le vert-de-gris : ET c’est du FASCISME !!

2

le 19 octobre 2020 13:15:28 par François-Georges

C’est quoi, «séculariser une religion»?

3

le 19 octobre 2020 13:30:30 par FREDERIC BEAGUE

Quand certain-e-s dans notre mouvance libertaire, anarchiste, émancipatrice, progressiste, assimilent toute critique de l’Islam et du Coran à du racisme ( sous le terme d’Islamophobie ) et que nous faisons du passé et du présent de notre pays les pires du monde ( esclavagiste, colonialiste, xénophobe voire raciste, etc... ) sans en dire les avantages à y vivre et à venir y vivre aujourd’hui ( Les voies d’immigration vont pourtant de l’Afrique et l’Asie vers l’Europe et la France, non pas en sens inverse ) ne sommes-nous pas en partie responsables de la haine "islamiste" qui habite aujourd’hui certains de nos enfants et endeuille les habitant-e-s ( français-e-s et étranger-ères, de toutes origines et choix religieux ) de la France depuis plusieurs années ? Qui peut croire pourtant qu’en stimulant une haine religieuse ( même indirectement, même inconsciemment ) contre la France et ses habitant-e-s nous aboutirons à une société anarchiste, libertaire, progressiste, émancipatrice ? Pour changer de façon positive notre société ce sont des révolutionnaires portant un regard vers l’avenir et ayant un projet émancipateur qu’il nous faut, pas des gens se lamentant vainement sur le passé victimaire de leurs ancêtres d’il y a 60, 100 ou 200 ans ou prêts à user de violence pour défendre l’honneur d’une religion archaïque ( Le Coran légitime l’esclavage, les violences physiques commises contre les délinquants et les femmes adultères, le meurtre des mécréants et des ennemis de l’Islam, impose l’infériorité de la femme par rapport à l’homme, autorise la polygamie limitée à 4 pour des femmes "libres" et sans limite pour les femmes captives ou esclaves, etc... ).

4

le 19 octobre 2020 14:40:52 par Luisa

Oh Merci Frédéric ! Cette façon pleine de condescendance à l’égard de la religion musulmane me fait gerber !
La phobie, c’est-à-dire la peur, de l’Islam est parfaitement LÉGITIME !!
.... et je sais de quoi je parle : je remercie tous les jours toute une partie de ma famille d’avoit préféré vivre en France ! SANS RELIGION !!

5

le 22 octobre 2020 09:41:43 par langelier

Consterné, j’apprends par F BEAGUE que dans la mouvance libertaire il est des gens assimilant l’islamophobie à du racisme, rayant ainsi émancipation et progressisme du vocabulaire anar.

6

le 22 octobre 2020 15:18:06 par Claire

La dernière parodie de Pascal: Paty changeait la vie
[LIEN]
Justin Rappel pour s’occuper aussi du christianisme:
[LIEN]
Aïe! Jusque là, il n’a encore rien sur le judaïsme, le bouddhisme... Faudrait peut être qu’il s’y mette à temps plein car il y en a des boutiques qui s’étripent pour essayer de diriger nos vies!

7

le 22 octobre 2020 17:05:30 par Nicéphore

Merci au M.L de mettre les points sur les i et de rappeler à certains "libertaires" qu’ils se soumettent gravement à l’obscurantisme en oubliant que "ni dieu ni maitre" signifie le refus de TOUT asservissement.

8

le 22 octobre 2020 17:14:22 par Michel

Qqes remarques sans doute discutables. Une fois dit que toutes les religions empêchent , freinent les volontés de se libérer, d’analyser, de comprendre le monde, les humains, la nature et quantité d’autres choses on a tout dit et rien dit, car les simples croyants ont un lien affectif avec leur religion et souvent avec ceux qui la représentent. Sont ils tous des violents, intolérants pour autant ? Nous sommes le produit d’une éducation familiale et de la société dans laquelle nous vivons. Cette réalité est. Utiliser des raccourcis sectaires, simplistes nous coupent de ceux, croyants ou non qui ont intérêt à lutter pour leur libération.
Il y a tjr eu des migrations. Les médias nous abreuvent de migrations "pays pauvres vers pays riches". Imbécilités restrictives. Il y a des migrations plus ou moins importantes internent aux régions, aux états, aux continents avec ou sans religion !
Rappel indispensable: l’assassin du prof d’histoire est un ado endoctriné de 18 ans ! Lui même assassiné par la police. Ne hurlons pas avec les loups. Ce n’est pas le premier assassinat ni le dernier. L’endoctrinement religieux n’explique pas tout.

9

le 23 octobre 2020 10:02:22 par Luisa

Il ne s’agit pas de « graduer » la nocivité d’une religion PROSÉLYTE ! PROSÉLYTE !
Apparemment, cela échappe à beaucoup de personnes, et en effet ce n’est pas la première décapitation, ni la dernière ! Je tiens à préciser que parmi les flux d’émigration, il n’y a pas que des « pauvres » , mais des gens qui fuient le FASCISME ! Qui fuient la DICTATURE !
Arrêtez donc le misérabilisme, les préjugés véritable injure ! Beaucoup de gens venus se réfugier en France - pas seulement récemment - sont très cultivés et ne sont pas dupes du comportement très ambigu conscient ou inconscient qui leur est réservé ( ... ). On n’est pas un attardé parce qu’on est né ailleurs que dans l’Hexagone : on sait encore reconnaître le FASCISME et la DICTATURE qui ne sont pas des spécificités intra-européennes !

10

le 23 octobre 2020 11:50:25 par Citation de Primo Lévi

« ... il se peut qu’un nouveau fascisme, avec son cortège d’intolérance, d’abus et de servitude, naisse hors de notre pays et y soit importé, peut-être subrepticement et camouflé sous d’autres noms ; ou qu’il se déchaîne de l’intérieur avec une violence capable de renverser toutes les barrières. Alors, les conseils de sagesse ne servent plus, et il faut trouver la force de résister : en cela aussi, le souvenir de ce qui s’est passé au cœur de l’Europe, il n’y a pas si longtemps, peut être une aide et un avertissement. » Primo Lévi