Chroniques du temps réel > Cure
Chroniques du temps réel
par Céd. le 6 septembre 2020

Cure

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5077



J’ai lancé un cure-dent
A la figure d’un jeune cureton.
Entouré de pieux curistes
Il faisait l’article pour la curie.
« La foi à des vertus curatives »
Cela dit de manière cursive.
Pour échapper à l’incurie
Dieu dispose de sécuristes.
« Curons les âmes et récurons »
Dégoisait-il curieusement.

Ce n’est plus aujourd’hui une sinécure
L’œuvre du prosélyte est obscure
Équivalente à la prise en charge postcure
D’un suicidé au bichlorure de mercure.
Les Évangiles subissent la concurrence
De la science et de ses occurrences.
Les dogmes et leurs récurrences
Font rire même à Sainte-Cul-Curance.

Sourd à toutes les mercuriales
Ami des bêtes, libre penseur et épicurien
Je révoque ces pieux curateurs
Toute cette engeance de procurateurs
Abbés, archiprêtres et curés-doyens
Qui entretiennent leurs succursales.

Je goûte fort les cucurbitacées
Mais peu les formes de discursivité
La lobotomie, l’illusionnisme et l’écurage
Qui visent à faire de mon cerveau le curetage.

A choisir une injection de curare
Ou un sermon pour les incurables ?

Au fond, tout comme moi vous n’en avez cure.

Céd.

(Aucun rapport avec le décès de la bonne du CURé... NDLR)

PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 6 septembre 2020 20:36:46 par Luisa

Hum ! Je me régale encore une fois ! Merci !