Luttes syndicales > Anti-syndicalisme primaire
Luttes syndicales
par Ramon Pino le 7 mai 2019

Anti-syndicalisme primaire

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4021



Les palaces n’aiment pas les sections syndicales. Surtout depuis la grève victorieuse des salarié-e-s de Park Hyatt Vendôme qui avait duré trois mois à la fin de l’année dernière. Aujourd’hui c’est la Direction de l’hôtel Concorde Montparnasse qui s’acharne contre un de ses employés : Mamadou SISSOKHO. Son tort : avoir fait adhérer plusieurs salariés de l’hôtel à la CGT-HPE (Hôtels de Prestige et Economiques), et vouloir présenter une liste CGT-HPE aux prochaines élections d’entreprise. Réaction de la Direction : Mamadou a été immédiatement convoqué à un entretien préalable à licenciement. Un rassemblement de soutien ayant été annoncé, la Direction a annulé par un premier courrier cette procédure. Mais un second courrier adressé à Mamadou confirmait finalement une convocation à entretien préalable à licenciement.
La mobilisation s’organise, et en cas de refus de la Direction d’annuler la procédure de licenciement, la CGT-HPE portera plainte au pénal pour discrimination syndicale. Mais le plus efficace sera d’y adjoindre la solidarité des travailleurs de la branche hôtelière (et pas que).
La liberté de créer une section syndicale et le droit d’y adhérer ne se négocient pas, il s’agit d’acquis obtenus par les combats de la classe ouvrière. Pas question de les laisser remettre en cause par une quelconque Direction affolée à l’idée de voir une section syndicale s’implanter dans ses murs, fussent-ils ceux d’un palace.
Affaire à suivre et soutien total à Mamadou SISSOKHO !

Ramón Pino
Groupe anarchiste Salvador-Seguí
PAR : Ramon Pino
Groupe anarchiste Salvador-Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Hôtel IBIS en grève
Secteur hôtelier : encore une victoire
UNITÉ OU RAVALEMENT DE FAÇADE
Casse-tête chinois en Espagne
anarcho-léninistes ( ?), anarcho-capitalistes (??), anarcho-collabos (!!)
MONOPRIX ST ANTOINE CONTRE LA REPRESSION SYNDICALE
Mort programmée de la distribution de la presse
La lutte de classe c’est ici
Retraités mais pas inactifs
Expulsions - inculpations
14-N : un pas en arrière, trois pas en avant
Eduardo Colombo (1929-2018)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler