Chroniques du temps réel > Une mandoline pour Pierre
Chroniques du temps réel
par Jean-Marc Raynaud le 15 avril 2019

Une mandoline pour Pierre

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3981

Pierre Patoz habite Domino. Un petit village de l’île d’Oléron. Depuis toujours il nous enchante, seul ou avec deux amis, en jouant de la mandoline dans sa cour (qui donne sur la rue) ou au café-presse Le Gaulois juste en face de chez lui.
Pierre a 93 ans. Le 1er avril (ça ne s’invente pas) il a été victime d’un cambriolage. On lui a volé un peu de sous, mais, surtout, sa mandoline. Minable ! Plainte a bien sûr été déposée et l’enquête de gendarmerie suit son cours. C’est-à-dire que…
Nous autres, Oléronais, de souche comme de cœur, ne souhaitons pas attendre la fin de l’enquête pour… Nous lançons donc un appel solennel au cambrioleur pour qu’il fasse retour à Pierre de sa mandoline. Mais, au cas où cet appel ne serait pas entendu, parce qu’il est URGENT que Pierre (93 ans) puisse de nouveau nous enchanter, nous lançons une souscription pour pouvoir offrir à Pierre une nouvelle mandoline dans les plus brefs délais.
Les Éditions libertaires, sises à Chaucre (le village d’à côté), ainsi que quelques voisins et amis de Pierre, sont à l’initiative de cela.
Merci, donc, de nous envoyer un chèque de solidarité à l’adresse suivante : Les Éditions libertaires, 35 allée de l’Angle, Chaucre, 17190, St Georges d’Oléron. Tel : 05 46 76 73 10. Mail, editionslibertaires@wanadoo.fr
Mention : une mandoline pour Pierre.
Nous vous ferons un compte rendu de l’état de la souscription en espérant que, bientôt, nous puissions aller voir Pierre avec une nouvelle mandoline.


Pour les Éditions libertaires et les voisins et amis de Pierre

Jean-Marc Raynaud
PAR : Jean-Marc Raynaud
SES ARTICLES RÉCENTS :
Avant-garde, lutte armée et processus de paix !
Cent mille coups d’épingle tuent plus sûrement… Qu’un coup de massue !
Faits d’hiver
God save Notre Dame
Bref voyage au pays de la « justice » déconcertante !
Faits d’hiver : "Selon que tu seras... !"
Île d’Oléron, ni Dieu, ni maître, ni McDo
Actes de colloques sur la Grande Guerre
D’un municipalisme libertaire sans étiquette mais avec une réalité avoisinante!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler