- Sélection du 2 novembre 2017 - Autres nouveaux arrivages -
Chroniques du temps réel
par Confederación general del trabajo, Solidaridad obrera, Confederación nacional del trabajo. (traduction Floréal Melgar) le 30 octobre 2017

Communiqué commun de la CNT, de la CGT et de Solidaridad obrera sur la situation en Catalogne

Les organisations signataires, agissant sur le territoire national, partagent une même inquiétude quant à la situation en Catalogne, la répression opérée par l’État, la perte de droits et de libertés que cela suppose et va supposer, et la montée d’un nationalisme rance qui apparaît à nouveau dans une grande partie de l’État.

Nous défendons l’émancipation, en Catalogne et dans le monde entier, de toutes les personnes qui travaillent. Dans ce contexte, peut-êt ...

Théories politiques
par Patrick Schindler, groupe Botul de la Fédération anarchiste le 2 novembre 2017

Des « PD-anars » contre la normalisation gay !

Dans son émission Chroniques Rebelles sur Radio libertaire, le 14 octobre dernier, Christiane Passevant recevait Alain Naze, auteur du Manifeste contre la normalisation gay (1). Elle m’avait invité à y participer, en tant qu’ancien militant du Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (FHAR). Extraits. L’émission a débuté par la diffusion d’un enregistrement, réalisé aux Beaux-Arts durant une réunion du FHAR au début des années 70. Une militante lesbienne ...

Actus anarchistes
par Collectif de la fête du livre anarchiste de Porto Alegre le 29 octobre 2017

BRÉSIL : Le VIII e salon du livre anarchiste de Porto Alegre annulé !

Nous informons les camarades de l’IFA qu’une opération de police a eu lieu à Rio Grande du Sud contre les groupes avec lesquels l’Initiative anarchiste fédéraliste au Brésil a des relations. L’opération de police visait à arrêter les anarchistes et à s’emparer de l’équipement et les matériaux.

Hier matin (25/10), la « Polícia Civil Gaúcha » a réalisé à Porto Alegre et dans la région métropolitaine une douzaine de
de perquisition et a appr ...

Dans un sale État
par Fédération anarchiste le 28 octobre 2017

DOSSIER : ENTREE DE L’ETAT D’URGENCE DANS LE DROIT COMMUN ASSERVIR NE SIGNIFIE PAS PROTEGER !

Après seulement deux mois entre l’écriture, la présentation et les « négociations » entre député-e-s et sénateurs/trices, la loi «anti-terroriste » a été adoptée définitivement ce mercredi 18 octobre par le sénat suite à son adoption par l’assemblée nationale le 11, pour une entrée en vigueur le 1er novembre 2017 et la fin du régime d’exception de l’état d’urgence. Concrètement, les mesures liberticides et autoritaires contenues dans ce d ...

Antisexisme
par Claire Groupe anarchiste Salvador-Seguí le 28 octobre 2017

État des lieux d’un cri de détresse

Publié le 26 octobre 2017 par Groupe anarchiste Salvador-Seguí

Il y a des textes plus difficiles que d’autres à écrire parce qu’ils touchent au vécu et à la sensibilité et parce que tout semble déjà avoir été écrit sur le sujet. Le sexisme est vieux comme ce monde, tellement intégré qu’il est oublié et accepté comme une composante naturelle de notre quotidien. L’écrasante majorité des hommes et des femmes n’a pas conscience aujourd’hui que notre soci ...

BRÈVES DE COMBAT
> ZADs

Communiqué des habitants de la ZAD de NDDL

le 17 janvier 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Communiqué : Les habitant.e.s de la zad ne sont toujours pas légalement expulsables. Ce matin, le ministre de l’intérieur affirmait que la zad serait évacuée des « éléments les plus radicaux », appuyant une nouvelle fois la fable d’un groupe fantômatique de quelques dizaines d’"ultra-violents" que l’on cacherait quelque part dans le bocage. Nous réaffirmons qu’il n’y a
pas des "éléments plus radicaux" d’un côté et de "bons zadistes" paysans de l’autre. Comme le soutient l’ensemble du
mouvement, repris à son tour en ce sens par un ensemble d’organisations,syndicats et ong’s nationales dans une tribune hier, nous nous opposons à "toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y projeter leurs vies et leurs activités". Par ailleurs, nous entendons beaucoup parler de mouvement de troupes et de volonté d’expulser au plus vite aéroport ou pas". Au-delà de toute considération politique ou logistique sur la légitimité et la faisabilité d’expulser les habitants de Notre-Dame-des-Landes, il nous semble nécessaire de rappeler que cela n’est aujourd’hui tout simplement pas légalement possible. Nous l’avions démontré dès l’automne 2016, appuyé en cela par le Syndicat des Avocats de France, le DAL et le Syndicat de la Magistrature et la situation légale n’a pas évolué depuis :
- les 14 lieux d’habitation de la zad ayant été l’objet de procédures d’expulsion bénéficient tous de la trêve hivernale. Ceux-ci ne sont donc pas expulsable avant le 31 mars.
- plus de 60 autres habitats situés sur la zad n’ont pas encore été l’objet de procédures d’expulsion. Le droit français est strict à ce sujet : tout.e habitant.e d’un lieu considéré comme son logement principal, même sans doit ni titre, doit pouvoir bénéficier d’une procédure nominative avant qu’un juge décide de son expulsion et que la préfecture puisse ensuite accorder le concours de la force publique pour la mettre en oeuvre. Il serait donc bon que ceux qui brandissent des menaces d’expulsion à
tout va commencent par respecter le droit dont ils se prétendent garant. Pour une meilleure compréhension de ces enjeux, nous vous renvoyons au communiqué commun du Syndicat de la Magistrature, du Syndicat des Avocats de France et du DAl paru le 2 novembre 2016 et toujours d’actualité : https://zad.nadir.org/IMG/pdf/com_nddl_saf_sm_dal_.pdf
> ZADs

Communiqué du comité d’Auray (NDDL)

le 17 janvier 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le comité d’Auray avait décidé (il y a 2 ans) qu’en cas de tentative d’expulsion de la ZAD, nous nous retrouvions le soir même devant la mairie d’Auray pour protester. C’est a minima ce qu’il faudrait faire. Si les flics attaquent la ZAD, RDV à partir de 17h30 devant la mairie d’Auray. D’ailleurs, s’il y a décision d’abandonner le projet d’aéroport et qu’il n’y a pas d’expulsion, on peut aussi se retrouver devant la mairie à 17h30 pour fêter ça !

Prélèvement ADN, fichiez-nous... la paix !

le 18 décembre 2017
par Fab- Graine d’anar – Lyon


Communiqué du 76ème congrès

le 12 novembre 2017
par Fédération anarchiste


Guerre et religions, le binôme infernal

le 8 novembre 2017
par Patrick Schindler, groupe Botul de la Fédération anarchiste


Céline n’a pas fini de nous empoisonner

le 5 novembre 2017
par Salomé Foehn


D’un municipalisme libertaire sans étiquette mais avec une réalité avoisinante!

le 28 octobre 2017
par Jean-Marc Raynaud