Dans un sale État > Message du groupe libertaire "Organizaçao Popular" de Rio de Janeiro
Dans un sale État
par Relations Internationales de la Fédération anarchiste le 28 mai 2016

Message du groupe libertaire "Organizaçao Popular" de Rio de Janeiro

Communiqué des Relations Internationales de la Fédération anarchiste

Sur le combat contre la réforme du droit du travail en France



Nos camarades de « Organização Popular » de Rio de Janeiro nous font part de leur extrême préoccupation concernant le combat qui se déroule en ce moment en France contre le démantèlement du droit du travail entrepris par le gouvernement socialiste de François Hollande et Emmanuel Vals, avec le soutien de l’organisation patronale, le Medef.

Ce combat, nous disent-ils, « est très important pour nous. La réforme du droit du travail est une attaque mondiale, qui est en train de se passer ici aussi et qui bientôt va arriver d’une manière beaucoup plus forte.
« Si les travailleurs français gagnent, même si la victoire n’est pas complète, nous aurons plus de chances ici. Par contre, si les travailleurs français perdent, nous aurons plus de difficultés.
« Le secteur de l’énergie est spécialement stratégique et nous sommes en train de subir une très grande attaque qui vise l’approfondissement très accéléré de la privatisation de Petrobras.
« Cet approfondissement très rapide de la privatisation est en marche. Et nous sommes en train de lutter contre cela, mais il faudra augmenter la lutte.
« Et l’exemple français est important pour nous.
»

La Fédération anarchiste tient à faire savoir que le combat que nous menons tous contre le démantèlement de nos acquis sociaux, contre la destruction du droit du travail, mené également par les travailleurs en Belgique, est un combat qui est suivi avec inquiétude par les travailleurs du monde et qu’une victoire contre l’État et contre le Capital sera une victoire pour les travailleurs de tous les pays.

POUR LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DES TRAVAILLEURS !
Fédération anarchiste
25 mai 2016
PAR : Relations Internationales de la Fédération anarchiste
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 30 mai 2016 15:17:16 par Éric Vilain

Dans la lutte contre la loi El Khomri, dite «loi Travail», il y a un aspect auquel on n’avait peut-être pas pensé parce qu’on avait, comme on dit, « la tête sur le guidon » : c’est que cette lutte est observée attentivement par les travailleurs des autres pays, soit parce qu’ils sont déjà passés par là, soit parce qu’ils vont bientôt y passer et que le résultat de cette lutte qui est menée en France aura des incidences dans d’autres pays.
C’est le message que veulent faire passer les camarades brésiliens. Au risque de paraître emphatique, nous avons une grande responsabilité devant la classe ouvrière internationale, nous n’avons pas le droit à l’échec.
Or les hommes et les femmes qui luttent aujourd’hui ne s’en rendent peut-être pas compte ; et peut-être que de le savoir renforcerait encore leur détermination.
C’est pourquoi il me semble important que ce message qui nous vient de Rio de Janeiro — et quelque chose me dit qu’il y en aura d’autres — soit diffusé largement pour montrer que nous ne nous bagarrons pas seulement pour nous, mais pour tout le monde.
Il faut faire circuler ce message partout.