Dans un sale État > Informations sur une lutte en Sicile
Dans un sale État
par Fédération anarchiste sicilienne le 28 octobre 2016

Informations sur une lutte en Sicile

*FÉDÉRATION ANARCHISTE SICILIENNE*

*27 octobre 2016*

*Appel aux compagnes et aux compagnons, aux groupes, aux Fédérations, à toutes les entités anarchistes pour une souscription contre la répression du mouvement « NON AUMUOS »*

Au cours des cinq dernières années, le Mouvement NO MUOS <#sdfootnote1sym>^1 représentait une véritable épine dans le flanc des projets militaristes et impérialistes du gouvernement des États-Unis et ses alliés et/ou complices. L’un des premiers résultats a été d’avoir réussi à bloquer et à retarder l’activation du système de communications militaires par satellite de Niscemi, empêchant l’entrée en fonctionnement de l’ensemble du système planétaire MUOS. Ce résultat a été obtenu grâce à une intense mobilisation populaire anti-militaire, qui a culminé en 2013 et 2014, quand à plusieurs reprises la base militaire de l’US Navy a été envahie par des milliers de manifestants et faisant l’objet de plusieurs raids et actions.

Il a fallu une action en force arrogante du gouvernement, sous forte pression américaine, pour provoquer, au printemps dernier, un jugement du Conseil de la justice administrative sicilienne qui a déclaré que Niscemi ne constituait pas un risque pour la santé et l’environnement, comme l’avait au contraire prouvé précédemment des jugements du tribunal administratif de Palerme.

Au mois d’août, l’implantation du MUOS fut annulée par le tribunal d’appel de Catane, ce qui annulait les précédents jugements. Annulation confirmée par la cassation, au motif que la construction du MUOS avait violé la protection de l’environnement et constituait donc un fait abusif.

À la suite de ces «victoires», une répression sévère s’est abattue sur les militants, pour l’instant limitée aux épisodes de lutte qui ont eu lieu entre le printemps 2013 et le printemps 2014. 129 militants sont inculpés pour l’invasion de la base et d’autres crimes connexes (dégradations, violence, incitation, etc.). 50 autres seront jugés le 26 janvier pour leur participation à un pique-nique dans la base américaine en violant ses enceintes; des dizaines d’autres sont mis en examen pour avoir résisté, s’être réunis, organisé des sit-ins, bloqué les rues, escaladé et occupé les antennes.

Dans le même temps sont inculpés des camarades individuels pour des « crimes » absurdes: Marino, de Niscemi, pour avoir organisé d’une « rave » au camp de base de NO MUOS, alors même que lui et d’autres compagnons avaient pris leurs distances par rapport aux organisateurs; Massimo, de Ragusa, qui a été trouvé en possession de CD gravés alors qu’il se trouvait près de la base américaine (amende de 2 888 euros); Pippo, de Ragusa pour avoir montré son cul à un policier de la scientifique qui filmait les participants d’un trekking (amende allant de 5 à 10 000 euros, plus une plainte pour outrage aggravé à un fonctionnaire public) et de nombreux autres cas qui maintenant s’ajoutent tous les jours à la déjà longue liste.

Des années et des années de prison, des dizaines de milliers d’euros d’amendes menacent de frapper la résistance au MUOS; et bientôt ils vont commencer les maxi-procès; autrefois en Sicile on subissait les mafieux, maintenant la lutte contre la mafia est moins à la mode, et on envoie dans les tribunaux des militants et des citoyens qui défendent leur terre contre la militarisation, la guerre et leurs néfastes conséquences.

*Pour ces raisons, nous lançons un appel à l’ensemble du mouvement anarchiste, pour qu’il organise une souscription pour couvrir les frais juridiques et de la campagne contre la répression qui est mise en pratique. L’argent récolté par la FAS (Fédération anarchiste sicilienne) sera reversé à la coordination du comité NO MUOS.*

*Les versements doivent être effectués sur le compte postal No. 1025557768 *

*Payable à _Associazione Culturale Sicilia Punto L – Ragusa_,*

*ou par un virement sur le compte: *

*IT 90 O 07601 17000 001 025 557 768 *

*A payer à _Associazione Culturale Sicilia Punto L – Ragusa_*

*Dans les deux cas indique**r**comme **raison: pour les frais juridiques.*

<#sdfootnote1anc>1. Les satellites MUOS sont des satallites de télécommunicationsgéostationnaires permettent aux unités de la marine de guerre US de communiquer entre eux selon une forme d’onde dérivée de la norme de troisième générationW-CDMA de téléphonie mobile. Il y a des antennes de réception sur Terre situées à Hawaï, Chesapeake, en Sicile et en Australie.
PAR : Fédération anarchiste sicilienne
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler